Pyrénées-Atlantiques : l'incendie à Anglet est maîtrisé après avoir ravagé 100 hectares de forêt

Seize personnes ont été intoxiquées par les fumées, dont six habitants, des sapeurs-pompiers et des policiers.

Un pompier devant l\'incendie à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) le 30 juillet 2020.
Un pompier devant l'incendie à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) le 30 juillet 2020. (GAIZKA IROZ / AFP)

La situation est sous contrôle. L'incendie qui a ravagé une centaine d'hectares de pinède à Anglet (Pyrénées-Atlantique) dans la nuit du jeudi 30 au vendredi 31 juillet a été maîtrisé par les pompiers, selon France Bleu Pays basque. Au total, onze maisons ont été touchées, dont trois entièrement détruites.  "Ce que j'ai sous les yeux est à pleurer. La forêt, une richesse environnementale et patrimoniale inestimable, est partie en fumée", a réagi le maire d'Anglet, très ému au micro de franceinfo. Il précise que "130 pompiers sont encore en action" ce vendredi matin pour éviter les éventuelles reprises de feu.

Quelque 145 pompiers ont été mobilisés pour lutter contre ce spectaculaire incendie. Ils ont évacué une centaine de personnes et 34 ont été prises en charge dans le centre d'hébergement provisoire installé dans le gymnase El Hogar d'Anglet. Seize personnes ont été intoxiquées par les fumées, dont six habitants, des sapeurs-pompiers et des policiers, selon la préfecture. Elles ont toutes été prises en charge au centre hospitalier de la côte basque.

"Les flammes s'approchaient des maisons"

Dès le début de soirée, des dizaines de personnes ont été contraintes de quitter dans l'urgence leur maison, a constaté un correspondant de l'AFP, qui a vu des gens partir en voiture avec des valises jetées à la hâte dans leur véhicule. "Dans le bas de ma rue, les flammes s'approchaient des maisons et elles étaient très vigoureuses, on est tous montés dans nos voitures", a raconté une habitante.

Le Sud-Ouest a connu jeudi de très fortes chaleurs. Saint-Jean-de-Luz, non loin d'Anglet sur la côte basque, a même largement battu son record de température avec 41,9 °C relevés par Météo-France. Plus au nord, en Gironde, un feu de forêt avait dévoré lundi plus de 295 ha de pins, alimenté par la sécheresse estivale.