Cet article date de plus de trois ans.

Pau : la piste du drame familial envisagée après la mort de quatre adultes et un enfant dans un incendie

Un corps a été retrouvé ligoté dans l'appartement où cinq personnes ont été découvertes mortes après un incendie, mardi matin à Pau (Pyrénées-Atlantiques), a appris franceinfo de source proche de l'enquête.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les immeubles de la rue Richelieu, à Pau (Pyrénées-Atlantiques). (GOOGLE STREET VIEW / FRANCEINFO)

Quatre adultes et un enfant sont morts, dans la matinée du mardi 10 juillet, dans un incendie à Pau (Pyrénées-Atlantiques), a appris franceinfo. L'âge de l'enfant décédé n'a pas été précisé. Un corps a été retrouvé ligoté. La piste d'un drame familial est envisagée par la police judiciaire et le parquet qui se sont rendus sur place, rapporte France Bleu Béarn.

Les pompiers ont été appelés vers 6h40 pour un feu dans un appartement situé au premier étage d'un immeuble qui en compte quatre. Ce sont les voisins qui les ont prévenus après avoir remarqué des traces de sang sous la porte du logement et des fumées. Les pompiers ont rapidement maîtrisé l'incendie.

J'étais au lit et les pompiers ont tapé. Je me suis vite habillée. Il y avait de la fumée qui sortait de la chambre et du sang qui coulait tout le long de la chambre d'où sortait la fumée.

Une voisine

à France Bleu Béarn

Une voisine a expliqué, au micro de France Bleu Béarn, les connaître : "Cela fait un an que l'on habite ici, c'était des Espagnols, on parlait beaucoup. On s'entendait très bien. C'est choquant. Elle m'avait dit qu'elle était mutée ailleurs, qu'elle devait partir à la fin de l'année parce qu'elle était professeure et qu'elle ne voulait pas partir, qu'elle se sentait bien ici et qu'elle allait le regretter."

Selon les voisins, trois personnes vivaient dans ce logement. Il y avait un couple et son enfant de deux ans. Les parents de l'un d'eux étaient également présents, toujours selon ces témoignages. En tout, 27 personnes ont été évacuées de l'immeuble.

Le père soupçonné d'avoir tué sa compagne

Des scènes de violence ont précédé l'incendie dans l'appartement de Pau, ont indiqué des sources proches de l'enquête à France Bleu Béarn. Le père de famille, âgé de 32 ans, est soupçonné d'avoir tué sa compagne, retrouvée ligotée et bâillonnée, et ses beaux-parents, venus d'Espagne, avant de mettre le feu à un canapé pour incendier l'appartement et de se suicider. Le petit garçon est mort intoxiqué par les fumées dégagées par l'incendie.

La femme, une Espagnole de 36 ans, était professeure dans un collège de Morlaàs, près de Pau, et devait bientôt être mutée dans un autre département. Ses parents étaient venus de Saragosse, en Espagne, pour leur rendre visite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.