"Notre flotte est dégradée": les pilotes de la Sécurité civile demandent plus d'hélicoptères avant les incendies d'été

Alors que l'été est synonyme de hausse du nombre des interventions, les pilotes de la Sécurité civile ont fait leurs calculs : il n'ont que 25 hélicoptères, alors qu'il leur en faut au moins 29 pour assurer au mieux leurs missions.

Article rédigé par
Boris Loumagne - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un hélicoptère de la Sécurité civile largue de l'eau sur un incendie à Rigaud, au nord de Nice, le 3 août 2017. (YANN COATSALIOU / AFP)

La saison estivale se profile et la Sécurité civile, par la voix d'un des principaux syndicats de pilotes de l'aviation civile, s'inquiète mardi 11 mai de manquer d'hélicoptères alors que l'été, tant attendu par les touristes, est aussi synonyme de hausse du nombre d'incendies. Ces hélicoptères "Dragon", rouge et jaune, accompagnent notamment les pompiers, le Samu ou la gendarmerie pour des missions de sauvetage des personnes en danger, par exemple par hélitreuillage ou lors d'incendies ou de feux de forêts. Or cette année, les pilotes n'ont que 25 hélicoptères, alors qu'il leur en faut au moins 29 pour assurer au mieux leurs missions.

Quatre engins détruits lors d'accidents mortels

Et s'il manque au moins quatre hélicoptères, c'est pour une raison bien précise et qui ravive de douloureux souvenirs chez les pilotes, comme Fabrice Chrétien, délégué du Syndicat national du personnel navigant de l'aéronautique civile. "Notre flotte est dégradée en ce moment, du fait malheureusement de quatre accidents mortels que nous avons eu dans les dix dernières années, déplore-t-il. Ces appareils, malgré nos incessantes demandes auprès de notre ministère, n'ont pas été remplacés."

"Dans les prochaines semaines, la population, en fonction de l'endroit où elle sera sur le territoire national, n'aura pas les mêmes chances d'être secourue par les hélicoptères Dragon."

Fabrice Chrétien

à franceinfo

Le syndicat réclame la location en urgence d'au moins deux appareils pour passer l'été. Impossible de louer ce type d'appareil pour quelques mois, répond la direction de la sécurité civile. Son porte-parole, le commandant Alexandre Jouassard se veut par ailleurs rassurant quant aux missions estivales. "Cet été, il n'y aura pas de perte de mission, assure-t-il. Nous avons réalisé 19 000 missions en 2020, avec 15 000 personnes secourues. Cet été, avec les moyens dont nous disposons actuellement, nous réaliserons les missions que nous réalisons chaque année."

Deux nouveaux hélicoptères vont bien venir renforcer la flotte actuelle. Mais ils n'arriveront qu'en fin d'année. Le syndicat de pilotes doit être reçu au cabinet du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin le 19 mai.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.