Incendies : hommage à Franck Chesneau, pilote de tracker "mort avec sa passion"

Le 2 août 2019, le pilote de tracker Franck Chesneau est mort en luttant contre un feu gigantesque dans le Gard.

FRANCE 2

Durant l'été, de centaines de pompiers ont été mobilisés par les incendies en France. Les équipes de France 2 offrent un hommage, mais aussi un double témoignage de l'épouse et du fils de Franck Chesneau, mort le 2 août en mission dans son tracker près de Générac, dans le Gard. À l'époque, une équipe de France l'avait suivi. Âgé de 49 ans, il combattait depuis onze ans contre les feux, les raisons de l'accident restent inconnues.

"Il est mort avec sa passion"

"On m'a appelée vers 18 heures, je crois. J'ai eu le chef de base. Quand il s'est présenté, j'ai compris en fait, il n'y a pas eu besoin de me le dire", se souvient la femme du pilote. "On a l'impression qu'on nous arrache le cœur", confie-t-elle. "Il est mort dans son avion. Il est mort avec sa passion. C'est ce qu'il aurait choisi", assure-t-elle. Son fils se rappelle des derniers moments avec lui, dans une fête de village, autour d'une bière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Canadair de la Sécurité civile intervient sur un incendie près de Générac (Gard), le 2 août 2019. Le même jour, un bombardier d\'eau de type Tracker, plus petit, s\'est écrasé en combattant cet incendie, tuant son pilote.
Un Canadair de la Sécurité civile intervient sur un incendie près de Générac (Gard), le 2 août 2019. Le même jour, un bombardier d'eau de type Tracker, plus petit, s'est écrasé en combattant cet incendie, tuant son pilote. (PASCAL GUYOT / AFP)