Incendies en Australie : contre-la-montre avant une nouvelle journée noire

Samedi 4 janvier, l'Australie, qui fait toujours face à d'importants incendies, s'attend à une nouvelle journée noire, pour cause de hausse de températures. À Mallacoota, dans le sud-est du pays, les autorités doivent encore évacuer plusieurs milliers de personnes. 

France 2

L'armée s'est déployée dans une brume orangée. À Mallacoota, dans le sud-est de l'Australie, les flammes continuent d'avancer, inexorablement. Alors, les autorités ont dépêché des militaires pour venir en aide à des milliers d'habitants, qui ont reçu l'ordre d'évacuer. Touristes et résidents ont d'abord rejoint la côte, avant d'embarquer dans des bateaux, les routes étant pour la plupart bouchées par des files ininterrompues de voitures. Une fois à bord d'un navire militaire, une traversée de 20 heures jusqu'à Melbourne les attend.

Un samedi noir en perspective

C'est une opération fastidieuse. Alors qu'on attend, samedi 4 janvier, à une nouvelle journée noire, seulement un quart de la population de l'État de Nouvelle-Galles-du-Sud; le plus peuplé d'Australie, a été évacué. "Dans 24 heures, la situation deviendra extrêmement dangereuse, a déclaré le Premier ministre australien, Scott Morrison. Si des personnes essayent de se déplacer, ils mettront en péril non seulement leur vie, mais aussi celle des autres." Le contre-la-montre est lancé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un kangourou près des incendies en Australie, le 31 décembre 2019.
Un kangourou près des incendies en Australie, le 31 décembre 2019. (SAEED KHAN / AFP)