Incendies dans le Var : désastre écologique dans le massif des Maures

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Incendies dans le Var : désastre écologique dans le massif des Maures
France 3
Article rédigé par
M.Dana, L.Perrier, A.Poitevin, S.Lacombe - France 3
France Télévisions

La réserve naturelle de la plaine des Maures a été gravement touchée par les incendies, dans le Var. Des arbres, il ne subsiste que des troncs et la faune est dévastée. 

C'était l'un des plus anciens massifs forestiers de Provence. Il y a encore deux jours se dressaient de grands chênes, des pins ou des châtaigniers. Aujourd'hui, le massif des Maures est une terre de cendres. "Ce qui fait mal au cœur, c'était la beauté du paysage qu'il y avait, on pense aux animaux, la faune, la flore (...) c'est ça qui nous fait mal au cœur", confie Éric Trambaud, président délégué de la réserve communale de sécurité civile. L'incendie a calciné la moitié de la réserve naturelle de la plaine des Maures. 

Toute une biodiversité détruite 

Sur plus de 5 200 hectares de nature sauvage avant l'incendie, on dénombrait 241 espèces protégées. La plus emblématique était aussi la plus rare : la tortue d'Hermann. "C'est pour ça qu'elle a été créée, cette réserve. C'est pour protéger le dernier bastion de population viable de tortues d'Hermann dans le Var et dans le monde, explique Marie-Claude Serra, conservatrice de la réserve naturelle des Maures. Donc là, on est en train de voir disparaitre potentiellement une espèce protégée." De premières tortues calcinées ont été retrouvées.

"Il y a des conséquences à court terme, de la disparition d'espace pure et dure, et on a des conséquences aussi à plus long terme, la disparition d'habitats qui ne vont pas se régénérer", indique Concha Agero, directrice adjointe de l'Office français de la biodiversité. Selon les experts, il faudra entre 10 et 20 ans pour restaurer cette biodiversité. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.