VIDEO. Après l'incendie, Bormes-les-Mimosas défigurée

Les incendies ont fait des dégâts considérables à Bormes-les-Mimosas (Var) : près de 1 500 hectares ont brûlé en 48 heures. Ce jeudi 27 juillet au soir, certains habitants ont pu regagner leur résidence, et découvrent l'ampleur des ravages.

France 2

Petit à petit, les voies fermées hier commencent à rouvrir à Bormes-les-Mimosas. L'équipe de journalistes de France 2 est parmi les premiers à entrer sur cette route. Ici ne restent que des arbres calcinés, un paysage lunaire. Un entrepreneur abat les chênes brûlés, avant qu'ils ne s'effondrent. Le feu a traversé ce jardin avec une violence inouïe. Didier Ré a filmé l’énorme incendie mardi soir. Même les arbres semblent minuscules face aux flammes de 20 mètres. Heureusement, elles se sont arrêtées aux portes de la maison de ses clients. Le terrain avait été débroussaillé il y a peu. 

Aucune victime

Mais dans le reste de la commune, le retour à la normale prendra bien plus longtemps. Le terrain de football a été transformé en piste d'hélicoptère pour permettre aux pompiers de survoler la zone et aux maires de trancher, quartier par quartier. François Arizzi, maire de Bormes-les-Mimosas (Var), vient de vivre deux jours traumatisants, comme toute sa ville : "C'est catastrophique, c'est une ville qui est complètement blessée". Tous sont soulagés qu'il n'y ait pas de victimes et attendent avec impatience la fin des incendies.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'incendie de Bormes-les-Mimosas, le 26 juillet 2017.
L'incendie de Bormes-les-Mimosas, le 26 juillet 2017. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)