Rouen : ouverture du procès de l'incendie du Cuba Libre

Le procès de l'incendie du Cuba Libre s'ouvre lundi 9 septembre à Rouen (Seine-Maritime). Lors d'une soirée d'anniversaire organisée dans le bar en août 2016, 14 jeunes avaient perdu la vie, piégés par les flammes.

France 3

Une semaine pour répondre aux questions des parties civiles. À partir de lundi 9 septembre, le procès de l'incendie du Cuba Libre s'ouvre à Rouen (Seine-Maritime). Face aux gérants du bar, les familles de victimes veulent comprendre pourquoi 14 jeunes adultes ont péri dans un incendie lors d'une soirée d'anniversaire en août 2016. "On ne peut pas se relever de la perte d'un enfant", confie Johnny Autin, père d'une victime.

Des carences en matière de sécurité

Pourquoi le sous-sol de l'établissement était-il tapissé de mousse inflammable ? Pourquoi l'unique porte de secours était-elle verrouillée ? Pourquoi l'extincteur était-il caché sous l'escalier ? Trois ans après le drame, les deux gérants du Cuba Libre reconnaissent des dysfonctionnements et souhaitent pouvoir s'expliquer. Ils sont poursuivis pour "homicides involontaires" et pour "violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité". 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une jeune femme rend hommage aux victimes de l\'incendie du bar Cuba Libre, le 6 août 2017 à Rouen.
Une jeune femme rend hommage aux victimes de l'incendie du bar Cuba Libre, le 6 août 2017 à Rouen. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)