Procès du Cuba Libre : quatre ans de prison ferme requis contre les deux gérants du bar

L'heure est au réquisitoire au procès de l'incendie du Cuba Libre à Rouen (Seine-Maritime) lundi 16 septembre. 14 personnes avaient perdu la vie en août 2016.

FRANCE 3

Après une semaine de procès, le procureur a achevé son réquisitoire. Les deux gérants mis en cause dans l'incendie du Cuba Libre en août 2016 pourraient écoper d’une peine de quatre ans de prison ferme, assortie d'une interdiction d'exercer leur activité. "[Le procureur] a insisté sur les nombreuses fautes des deux prévenus dans l'aménagement de leur sous-sol en piste de danse, des travaux non déclarés, dissimulés même, tant au propriétaire qu'aux autorités, un escalier dangereux et non réglementé, une porte de secours non conforme et verrouillée en permanence ou encore l'absence d'un système d'alarme", détaille le journaliste de France 3 Frédéric Nicolas en direct depuis Rouen (Seine-Maritime).

Le tribunal se prononcera le 22 octobre

La semaine a été éprouvante pour les parties civiles, les témoins et pompiers présents le jour du drame qui a causé la mort de 14 personnes. Le tribunal rendra sa décision le 22 octobre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un incendie s\'était déclaré au sous-sol du Cuba Libre à Rouen dans la nuit du 5 au 6 août 2016, faisant 14 morts. 
Un incendie s'était déclaré au sous-sol du Cuba Libre à Rouen dans la nuit du 5 au 6 août 2016, faisant 14 morts.  (MATTHIEU ALEXANDRE / AFP)