Cet article date de plus de quatre ans.

Info France 3 Incendie à Rouen : ouverture d'une information judiciaire contre X pour homicides et blessures involontaires

L'incendie, qui a eu lieu dans la nuit du 5 au 6 août, a causé la mort de 14 personnes dans un bar de la ville, le Cuba Libre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers enquêtent après l'incendie dans un bar de Rouen (Seine-Maritime), dans la nuit du 5 au 6 août 2016. (MAXPPP)

Le parquet de Rouen (Seine-Maritime) a ouvert, jeudi 11 août, une information judiciaire contre X pour "homicides involontaires et blessures involontaires par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence prévue par la loi ou le règlement", après l'incendie meurtrier survenu dans la nuit du 5 au 6 août dans un bar de la ville. La décision a été prise après les résultats d’autopsies menées par les médecins légistes et les investigations menées par l’expert en incendie, révèle France 3.

Un isolant phonique en cause

Une vingtaine de jeunes fêtaient un anniversaire dans le sous-sol du Cuba Libre lorsque l'incendie s'est déclenché, causant la mort de 14 personnes. Les bougies du gâteau d'anniversaire ont enflammé le plafond et les murs recouverts d'un isolant phonique, intoxiquant les participants.

Les enquêteurs s'interrogeaient sur la propagation très rapide des flammes. "Il y a des questions qui se posent sur les matériaux [garnissant la salle] et les conséquences de leur exposition au feu", expliquait le vice-procureur au lendemain du drame. L'expert devait également se pencher sur les issues de secours, pour savoir si elles étaient accessibles et bien identifiées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.