Cet article date de plus de deux ans.

Incendie meurtrier à Paris : la piste criminelle privilégiée

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Incendie meurtrier à Paris : la piste criminelle privilégiée
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le journaliste Hugo Puffeney, en duplex du 16e arrondissement de Paris où un immeuble a été ravagé par les flammes, fait le point sur la situation mardi 5 février.

Après l'incendie meurtrier qui s'est déclaré dans le 16e arrondissement de Paris, dans la nuit du 4 au 5 février, les enquêteurs privilégient la piste criminelle. Une femme de 40 ans a été interpellée. "Elle vivait dans l'immeuble. Elle était connue pour des troubles à l'ordre public, mais surtout pour ses antécédents psychiatriques. Elle a notamment eu un séjour en hôpital psychiatrique. Une femme que les policiers ont vue dix minutes avant le départ du feu. Les policiers se présentent à son domicile pour une dispute de voisinage. Elle ouvre sa porte et tient des propos confus, mais ne semble pas violente", rapporte le journaliste Hugo Puffeney.

Une femme en garde à vue

"Cette femme est ensuite aperçue dans la rue après le départ du feu, par les secours, en train de mettre le feu à un véhicule. Elle est immédiatement interpellée. Elle évoque sa dispute avec ses voisins. Elle est aujourd'hui en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire. C'est la principale suspecte, mais l'enquête se poursuit", conclut le journaliste de France 3.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.