Incendie en Aveyron : le feu reprend, 50 hectares de plus brûlés

Le feu, qui semblait être fixé à Mostuéjouls, a repris samedi après-midi, dévorant 50 hectares et menaçant 100 autres.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des pompiers luttent contre les flammes, le 9 août 2022 à Mostuéjouls (Aveyron). (VALENTINE CHAPUIS / AFP)

Le cauchemar continue en Aveyron. Une reprise "virulente" du feu, samedi 13 août à Mostuéjouls (Aveyron), a brûlé 50 hectares supplémentaires et menace 100 autres, rapporte la préfecture. Cet incendie, qui a détruit depuis lundi plus de 800 hectares entre l'Aveyron et la Lozère, semblait samedi vers midi "en voie d'être circonscrit et prochainement, éteint", avait alors estimé la préfecture.

Face à cette nouvelle reprise, "un centre d'hébergement d'urgence a été ouvert" pour prendre en charge 130 personnes, tandis qu'un nombre non précisé d'autres personnes évacuées ont trouvé elles-mêmes des solutions de relogement. Depuis lundi, cet incendie qui n'a pas fait de blessé avait déjà été à l'origine de l'évacuation de jusqu'à 3 000 personnes qui avaient depuis été autorisées à regagner leurs domiciles ou leur lieu d'hébergement quand il s'agissait de vacanciers.

La chasse et les feux d'artifice interdits

Mercredi, un homme résidant en Lozère avait été mis en examen pour "destruction involontaire par incendie". Il est soupçonné d'avoir accidentellement déclenché l'incendie, quand une partie métallique de sa remorque a provoqué des étincelles en raclant le sol, mettant le feu à la végétation sur le bord de la route.

Par ailleurs, pour éviter les risques d'incendie, la préfecture de l'Aveyron a notamment interdit temporairement les manifestations sportives en espaces naturels, les spectacles pyrotechniques ou "toute activité de chasse ou de destruction par arme à feu se déroulant en pleine nature".

En France, les surfaces des zones ravagées par les incendies sont trois fois plus importantes que la moyenne annuelle des dix dernières années, et l'année 2022 bat des records dans l'Union européenne depuis le début des relevés, en 2006. Dans un contexte de réchauffement climatique, la sécheresse historique que connaît une bonne partie du continent européen augmente les risques de feux de forêt.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.