Incendies : Gironde, Aveyron, Jura, Finistère... On fait le point sur les feux de forêt en cours

Plusieurs incendies, ayant ravagé plus de 100 hectares, sont désormais fixés mais sous surveillance comme en Gironde, dans le Morbihan, le Maine-et-Loire, l'Aveyron ou encore le Jura. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
La forêt girondine brûle encore. Plus de 7 400 hecatres sont partis en fumée depuis le 9 août. (BENJAMIN GUILLOT-MOUEIX / HANS LUCAS)

Alors qu'Emmanuel Macron a annoncé qu'il réunirait les acteurs concernés par les incendies à l'Elysée pour réfléchir aux moyens de lutte et de prévention, la France brûle encore en ce dimanche 14 août. Plusieurs incendies importants ont repris ces derniers jours. D'autres ont été déclarés fixés par les pompiers ce dimanche 14 août, alors que la pluie et des températures moins élevées s'installent sur l'Hexagone. On fait le point. 

En Gironde, l'incendie est fixé grâce aux conditions météo  

"C'est une grande satisfaction. Finalement la nuit nous a été favorable, avec de la pluie et très peu de vent", se réjouit le sous-préfet d'Arcachon Ronan Léaustic. Le feu en Gironde est désormais fixé, grâce à des conditions météo "extrêmement favorables". 

Cet incendie avait démarré mardi, dans les secteurs d'Hostens et Saint-Magneen Gironde. 7 400 hectares ont brûlé depuis le début de la semaine. Il s'agissait d'une reprise du feu historique de Landiras. Les 8 000 personnes évacuées vont pouvoir  "regagner leur domicile ou leur lieu de vacances dès aujourd'hui", selon la préfecture.

Les sapeurs-pompiers précisent toutefois qu'un "feu fixé ne veut pas dire un feu éteint". Le travail se poursuit et des renforts venus des outre-mer sont attendus dans les prochaines heures.

Le feu ne progresse plus grâce à la pluie dans l'Aveyron

Dans l'Aveyron, à Mostuéjouls, "les averses pluvieuses ont permis d’endiguer la propagation du feu et aux sapeurs-pompiers d’en reprendre le contrôle", annonce la préfecture.

Les autorités disent appréhender la situation "avec confiance" pour les prochaines heures, notamment grâce à la baisse des températures. L'ensemble des personnes évacuées peuvent désormais rentrer chez elles, ou sur leur lieu de vacances.

1 360 hectares ont brûlé depuis le début de l’incendie qui s’est déclaré sur la commune de Mostuéjouls le lundi 8 août, dont 600 hectares pour la seule journée de samedi.

Les feux fixés dans le Jura, l'accès à certaines forêts interdit

Les incendies qui ont repris samedi en milieu d'après-midi dans le Jura, près du lac de Vouglans, sont fixés ce dimanche soir grâce à la pluie, rapporte France Bleu Besançon. Plus de 1 000 hectares ont été détruits depuis le début des feux dans le département, il y a cinq jours. Près de 280 pompiers restent mobilisés.

Les habitants du hameau de Menouille, évacués, ne sont pas encore autorisés à rentrer chez eux en raison des risques de coulées de cendre et de boue à cause de la pluie, précise France Bleu. La préfecture a également interdit l'accès aux forêts et bois de plus de 220 communes du Jura jusqu'à la fin du mois, par précaution, face aux risques d'incendies.

Dans les Monts d'Arrée, 2 858 hectares brûlés en un mois

L'incendie ravivé dans les Monts d'Arrée, dans le Finistère, est désormais fixé "grâce à la météo", annonce la préfecture du Finistère, dans un communiqué. Depuis le début des feux le 18 juillet dernier, 2 858 hectares ont été détruits.

"Quelques fumerolles sont encore visibles sur Berrien, Brennilis et Brasparts", précise la préfecture, ajoutant que "les secteurs restent sous surveillance pour la nuit".

Les incendies fixés dans le Morbihan et Maine-et-Loire

L'incendie qui s'est déclaré dans la nuit de jeudi 11 à vendredi 12 août près de Campénéac, dans le Morbihan, est "fixé et sous surveillance active", annonce la préfecture ce dimanche matin. Il a détruit 400 hectares de la forêt de Brocéliande, après "une grosse reprise de feu au cours de la nuit" de samedi à dimanche. 180 pompiers sont mobilisés.

Par ailleurs, dans le Maine-et-Loire, un incendie a brûlé 160 hectares dans les secteurs de Trélazé et Loire-Authion, à quelques kilomètres d'Angers. Il est "fixé et maîtrisé" ce dimanche midi, annonce la préfecture de Maine-et-Loire sur Twitter. Encore une quarantaine de pompiers restent sur place pour éteindre les foyers résiduels.

L'incendie de Romeyer dans la Drôme fixé 

L'incendie de Romeyer dans le Diois, provoqué par la foudre le 5 août dernier et qui a détruit près de 380 hectares, est enfin fixé, rapporte France Bleu Drôme Ardèche. C'est l'arrivée de la pluie qui a permis aux sapeurs-pompiers de maîtriser totalement le feu.

Selon la préfecture de la Drôme, un sapeur-pompier a été évacué en urgence absolue et est ressorti de l'hôpital. Sept autres ont été légèrement blessés au cours des opérations des derniers jours. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.