Incendie dans le Var : Brigitte Bardot réclame au préfet une "année blanche" pour la chasse

"La nature a besoin de respirer et les animaux d'une trêve", justifie l'ancienne actrice et militante pour la cause animale dans le courrier, après l'incendie qui a détruit plus de 7 000 hectares de végétation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La militante pour la cause animale Brigitte Bardot, à l'Elysée, le 27 septembre 2007. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Elle veut éviter "un autre désastre". Un incendie a détruit plus de 7 000 hectares de forêt, de vignes et de garrigues, dans le Var depuis lundi 16 août, dévastant notamment près de la moitié de la Réserve nationale naturelle de la plaine des Maures, un havre de biodiversité. Brigitte Bardot, présidente de la fondation du même nom vouée à la protection animale, a réclamé vendredi au préfet du département, de "surseoir à l'ouverture de la chasse" via la mise en place d'une "année blanche".

"Face à ce désastre écologique il ne faut pas ajouter un autre désastre qui s'annonce avec l'ouverture prochaine de la chasse", écrit-elle dans un courrier diffusé sur Twitter.

"L'habitat naturel des animaux est détruit, ceux qui n'ont pas été pris au piège des flammes seront nombreux à périr par manque de nourriture. Il serait criminel (...) d'autoriser les chasseurs à traquet et abattre les survivants de ce drame. (...) La nature a besoin de respirer et les animaux d'une trêve", justifie l'ancienne actrice dans le courrier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.