VIDEO. "C'était votre présence qu'on attendait, dès les premières heures" : un habitant interpelle Emmanuel Macron lors de sa visite à Rouen

Un mois après l'incendie de l'usine chimique de Lubrizol, Emmanuel Macron s'est rendu mercredi à Rouen.

Il a été confronté à des habitants inquiets. Emmanuel Macron s'est rendu, mercredi 30 octobre, à Rouen. Cette visite, un mois après l'incendie de l'usine chimique de Lubrizol survenu le 26 septembre, a été jugée tardive par certains Rouennais. L'un d'eux a notamment interpellé le président de la République dans la rue, comme le montrent des images prises par le journaliste de France 2 Guillaume Daret. "C'était votre présence qu'on attendait. Le premier jour, dès les premières heures. C'était votre présence... Vous avez une fonction qui rassure, de par votre statut. Vous rassurez les gens", a lancé l'habitant. 

"On est les pieds dans le cambouis"

Emmanuel Macron a défendu sa décision d'attendre avant de se déplacer : "La situation était en train d'être réglée. Le président ne peut pas, dès qu'il y a une situation de crise, s'y précipiter." Il a expliqué ne pas vouloir "entraver le bon fonctionnement des services de l'Etat" en monopolisant le préfet.

Pas de quoi convaincre le Rouennais, qui a continué : "Il ne faut pas mettre autant de temps que ça. Il faut venir assister les services de l'Etat et venir nous aider. On est les pieds dans le cambouis." En effet, l'inquiétude demeure sur l'impact sanitaire et environnemental de l'incendie, durant lequel plus de 9 000 tonnes de produits, en majorité chimiques, ont brûlé.

Emmanuel Macron en visite à Rouen, le 30 octobre 2019.
Emmanuel Macron en visite à Rouen, le 30 octobre 2019. (DOMINIQUE FAGET / POOL / AFP)