Cet article date de plus d'un an.

Seine-Maritime : les traces de la pollution chez les riverains de l'usine Seveso incendiée à Rouen

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
6media mod actusoir pollution rouen lisa lhadi WEB
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Les communes voisines de Rouen (Seine-Maritime) sont touchées par la pollution dégagée par l'incendie de l'usine Lubrizol classée Seveso. La preuve en images.

Après l'incendie jeudi 26 septembre de l'usine Lubrizol classée Seveso, les poils du chien de Julien Brémaud, habitant de Bierville (Seine-Maritime), ont noirci. "Il y a des traces d'hydrocarbures sur les dessus de la piscine et on sent l'odeur d'essence. C'est devenu irrespirable, ce n'est pas normal. Imaginez ce qu'il se passe dans le sol", commente-t-il.

Il passe le doigt sur un de ses légumes et du noir apparaît sur son pouce. "J'ai envie de les manger mes légumes parce que je les ai faits pousser, mais je ne vais pas les manger et ça m'ennuie. On va laver nos murs, notre jardin, mais où ça va aller ? Comment ça va se passer dans la nappe phréatique ? Mon activité principale, c'est 60% dans la nature, ça me fait très mal", se désole Julien Brémaud.

"On se serait cru dans un tunnel"

Pierre Barrois, employé aux Pépinières Dupuis à Morgny-la-Pommeraye (Seine-Maritime), montre des fleurs : "On voit vraiment bien que c'est imprégné". Impossible de les vendre. "Les plantes sont tachées donc c'est fichu cette année. Ce sont des plantes caduques qui perdent leurs feuilles donc ça sera bon pour la saison prochaine", assure-t-il. Et d'ajouter : "La serre était complètement noire. On se serait cru dans un tunnel".

Retrouvez les vidéos de Lisa Beaujour sur sa chaîne YouTube

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.