Incendie de Lubrizol : des communes portent plainte contre X

Plus de dix jours après l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime), plusieurs communes de l'agglomération ont porté plainte contre X pour "mise en danger de la vie d'autrui", considérant avoir été exposées aux mêmes risques.

France 2

Dès 8 heures, dimanche 6 octobre au matin, les agents municipaux sont à pied d'œuvre. Ils nettoient chaque recoin des établissements scolaires de la ville pour la deuxième fois en une semaine. Une mesure de précaution, car Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) est à 6 km du site de Lubrizol. Jeudi 26 septembre, le jour de l'incendie, le nuage de fumée est passé juste au-dessus de plusieurs quartiers de la ville. Les habitants sont inquiets pour leur santé.

Dissiper les inquiétudes pour reprendre une vie normale

Autant d'inquiétudes qui ont poussé Catherine Flavigny, la maire LR de la ville, à porter plainte contre X pour "mise en danger de la vie d'autrui". "Elle est présente l'inquiétude, et on attend le résultat des analyses. Il ne suffit pas de mots, il faut aussi faire", affirme-t-elle. Ces mesures sont également attendues par les jardiniers amateurs. "Il y a toujours des doutes, c'est logique", précise Françoise Chassagne, adjointe au maire en charge de la proximité. Il faut dissiper toute inquiétude dans l'espoir de retrouver une vie normale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les flammes ravagent une partie de l\'usine Lubrizol, à Rouen, le 26 septembre 2019.
Les flammes ravagent une partie de l'usine Lubrizol, à Rouen, le 26 septembre 2019. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)