Incendie de l'usine Lubrizol : les Rouennais sont toujours inquiets

Depuis vendredi 27 septembre, les autorités multiplient les messages rassurants, mais les habitants ont des doutes sur les conséquences sanitaires et écologiques de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime). Plusieurs plaintes ont été déposées.

FRANCE 3

Ils respirent une odeur âcre depuis trois jours avec l'incendie de l'usine Lubrizol, survenu jeudi 26 septembre à Rouen (Seine-Maritime), et ils sont en colère. Les riverains exigent la fermeture du site chimique et des réponses à leurs questions. Deux personnes ont déjà porté plainte contre X, elles se disent victimes du panache de fumée qui s'est propagé sur des dizaines de kilomètres. Dans le centre-ville de Rouen, les habitants n'hésitent pas à porter un masque. Certains se pressent dans les pharmacies pour demander conseil.

Édouard Philippe a dit comprendre l'inquiétude des Rouennais

En déplacement au Havre (Seine-Maritime), samedi 28 septembre, Édouard Philippe a dit comprendre l'inquiétude des Rouennais et la prendre au sérieux: "le travail de l'État c'est de donner l'ensemble des réponses, de le faire de la façon la plus transparente, la plus calme possible, la plus précise aussi ce qui explique que nous donnons les analyses quand nous les avons", a déclaré le Premier ministre. Les députés de gauche réclament l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire dès la semaine du 30 septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée de l\'usine Lubrizol de Rouen, le 27 septembre 2019.
L'entrée de l'usine Lubrizol de Rouen, le 27 septembre 2019. (LOU BENOIST / AFP)