Incendie à Rouen : huit personnes hospitalisées pour des problèmes respiratoires

Après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen jeudi 26 septembre, plusieurs personnes ont été hospitalisées, rapporte France Bleu Normandie. Le nuage de fumée a atteint le nord de la France, mais ne présente pas de toxicité aiguë selon les autorités, qui prodiguent tout de même quelques conseils.

Image tirée d\'une vidéo diffusée par le Service départemental d\'incendie et de secours (Sdis) le 27 septembre 2019, montrant l\'intervention des pompiers sur les lieux de l\'incendie de l\'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime).
Image tirée d'une vidéo diffusée par le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) le 27 septembre 2019, montrant l'intervention des pompiers sur les lieux de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime). (SDIS / AFP)

À la suite de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen jeudi, plusieurs personnes ont été hospitalisées, rapporte France Bleu Normandie vendredi 27 septembre. Dans la journée de jeudi, et dans la nuit de jeudi à ce vendredi, une cinquantaine de personnes se sont rendues aux urgences, cinq ont été hospitalisées brièvement pour des irritations respiratoires. France Bleu a appris par ailleurs que trois personnes qui présentent des pathologies respiratoires ont été hospitalisées pour décompensation respiratoire.

"Pas de toxicité aiguë"

Après l'incendie, le nuage de fumée s'est dispersé, atteignant notamment le nord de la France. Dans un communiqué, la préfecture du Nord parle d'un faible impact sur la qualité de l’air. "Les niveaux de particules sont restés largement en deçà des seuils réglementaires journaliers", indique-t-elle. "Aujourd’hui, les mesures montrent des résultats habituels.Ce nuage de fumée qui a traversé la zone Nord ne présente pas de toxicité aiguë. Les services de l’État et ATMO Hauts-de-France restent pleinement mobilisés et vigilants quant à l’évolution de la situation.Des retombées de ces fumées peuvent localement avoir laissé des traces de suie."

La préfecture prodigue tout de même quelques conseils et rapelle des mesures de précaution à adopter si vous constatez des traces de suie : 

• Si vous avez touché des objets présentant des traces de suie, lavez-vous les mains

• Aérez votre habitation

• Évitez tout contact avec la peau et avec les muqueuses. Si vous manipulez des objets présentant de la suie, portez des gants

• Ne consommez pas les végétaux présentant des traces de suie

• Nettoyez simplement à l’eau les fenêtres, mobiliers, jeux extérieurs et abords

• Pour éviter de disperser les suies en les nettoyant, n’utilisez pas de nettoyeur haute pression, de balai ou d’aspirateur

Pour les personnes vulnérables (enfants, personnes âgées, personnes souffrant de maladies respiratoires…) : 

• Examiner l’apparition de gêne respiratoire (asthme, sifflement, essoufflement, palpitation)

• En cas de symptômes contactez le 15