Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : "Pour le lait, tous les prélèvements étaient négatifs", assure le ministre de l'Agriculture

Les ministres de la Santé, de la Transition écologique et de l'Agriculture sont à Rouen vendredi, pour installer un "comité pour la transparence et le dialogue" après l'incendie de l'usine Lubrizol. 

La ministre de la Santé Agnès Buzyn, la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne et Didier Guillaume, ministre de l\'Agriculture, lors du lancement d\'un \"comité pour la transparence et le dialogue\" après l\'incendie de l\'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), le 11 octobre 2019. 
La ministre de la Santé Agnès Buzyn, la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne et Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, lors du lancement d'un "comité pour la transparence et le dialogue" après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), le 11 octobre 2019.  (LOU BENOIST / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Une délégation de ministres pour tenter de rétablir la confiance. Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, et Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, sont à Rouen (Seine-Maritime) vendredi 11 octobre pour installer un "comité pour la transparence et le dialogue" après l'incendie de l'usine Lubrizol. "Pour le lait, tous les prélèvements étaient négatifs", a assuré le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, lors d'un point presse. Suivez la situation en direct avec franceinfo.

Lubrizol va indemniser les agriculteurs. Lubrizol a accepté d'indemniser les agriculteurs victimes des retombées polluantes, a indiqué sur franceinfo le président du Fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux (FMSE). Ce fonds sera dans un premier temps doté de 50 millions d'euros.

Perquisitions dans les usines. Les enquêteurs et un magistrat parisien ont mené des perquisitions jeudi 10 octobre, dans la matinée, au sein des locaux administratifs de l'usine chimique Lubrizol à Rouen et de son voisin Normandie Logistique, qui se rejettent la responsabilité de l'incendie.

Une commission d'enquête bientôt mise en place. Jeudi, le Sénat a voté à l'unanimité la création d'une commission d'enquête "afin d'évaluer l'intervention des services de l'État dans la gestion des conséquences environnementales, sanitaires et économiques de l'incendie de l'usine Lubrizol".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ROUEN

20h53 : "Aucun montant n’a encore été défini ou arrêté [en ce qui concerne le fonds de solidarité]."

Le groupe Lubrizol dément que le fonds de solidarité sera abondé à hauteur de 50 millions d'euros. "Lubrizol s’est mobilisé avec les services de l’Etat et le ministère de l’Agriculture pour définir sous quelle forme et selon quelles modalités, l’entreprise va pouvoir concrètement participer au financement des aides destinées aux agriculteurs", explique l'entreprise à France Bleu Normandie.

20h33 : La FNSEA appelle à manifester ce soir devant la préfecture de Rouen (Seine-Maritime) car les restrictions sur le lait ne seront pas levées avant lundi alors que les analyses ont confirmé l'absence de risque. "Personne, au sein de l'administration, ne veut prendre la décision" de lever les restrictions, déplore le syndicat agricole dans un document auquel franceinfo a eu accès.

20h06 : Voici les principaux titres de l'actualité :

Le défenseur Lucas Digne et l'attaquant Olivier Giroud sont titulaires face à l'Islande. La rencontre est décisive pour la qualification à l'Euro 2020. Lucas Hernandez débutera sur le banc.


  • Trois personnes ont été blessées dans une attaque à l'arme blanche dans un centre commercial de Manchester. La police antiterroriste a été saisie.
  • L'offensive menée par la Turquie contre les forces kurdes en Syrie a déplacé environ 100 000 personnes, annonce l'ONU. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé ce soir la poursuite de l'opération.

    L'Etat et le Fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux ont trouvé un accord avec l'entreprise Lubrizol, qui va indemniser quelque 450 agriculteurs victimes de l'incendie de son usine chimique à Rouen (Seine-Maritime).
  • 19h51 : "[Ce fonds] répond à notre demande de voir s'appliquer le principe du pollueur-payeur (...). Ce principe devra perdurer s'agissant des risques de pollution des sols et des animaux à plus long terme. Des risques liés notamment aux effets d'accumulation, que l'Anses [Agence nationale de sécurité sanitaire] n'est pas encore en capacité d'évaluer."

    Le groupe Lubrizol a consenti à la création d'un fonds de solidarité, abondé à hauteur de 50 millions d'euros, pour couvrir les pertes subies par tous les agriculteurs et les autres secteurs non agricoles touchés localement, ainsi que 453 éleveurs de six départements. La Confédération paysanne fait part de sa satisfaction mais demande à l'Etat d'être le garant de ce processus d'indemnisation.

    18h03 : A 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

  • Trois personnes ont été blessées dans une attaque à l'arme blanche dans un centre commercial de Manchester. La police antiterroriste a été saisie.
  • Un agent de la DGSE est mort au cours d'un entraînement dans le Loiret. Il a été tué par un tir accidentel, selon les informations de franceinfo.
  • Le comité a salué une personnalité qui n'a pas ménagé "ses efforts en faveur de la paix et de la coopération internationale". Le prix Nobel de la paix a été attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.
  • L'Etat et le Fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux ont trouvé un accord avec l'entreprise Lubrizol, qui va indemniser quelque 450 agriculteurs victimes de l'incendie de son usine chimique à Rouen (Seine-Maritime).
  • 17h42 : Les ministres Agnès Buzyn, Élisabeth Borne et Didier Guillaume étaient en visite à Rouen pour installer le comité pour la transparence et le dialogue, deux semaines après l’incendie de l’usine Lubrizol. "Il faut qu’on ait d’autres réunions comme celles-ci pour poser toutes les questions qu’on a à poser", déclare sur franceinfo Mélanie Boulanger, la maire de Canteleu.

    15h26 : Des agences sanitaires recommandent d'élargir la surveillance des substances générées par l'incendie de l'usine Lubrizol. L'Agence nationale de sécurité sanitaire et de l'alimentation conseille notamment de rechercher certaines substances (fluor, mercure, plomb...) dans l'alimentation animale. Plus de précisions dans notre article.

    14h03 : A 14 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

  • Au moins cinq personnes ont été blessées dans une attaque à l'arme blanche dans un centre commercial de Manchester. La police antiterroriste a été saisie.
  • Le comité a salué une personnalité qui n'a pas ménagé "ses efforts en faveur de la paix et de la coopération internationale". Le prix Nobel de la paix a été attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.
  • L'auteur de l'attentat qui a fait deux morts à Halle (Allemagne) a avoué la motivation antisémite de l'attaque.
  • L'Etat et le Fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux ont trouvé un accord avec l'entreprise Lubrizol, qui va indemniser quelque 450 agriculteurs victimes de l'incendie de son usine chimique à Rouen (Seine-Maritime). Ce fonds de solidarité sera d'au moins 50 millions d'euros.
  • 13h51 : L'incendie de l'usine Lubrizol a causé aux agriculteurs un préjudice global estimé "entre 40 et 50 millions" d'euros, indique à Rouen le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume. Ce dernier parle d'un "drame économique mais c'est aussi un drame humain", évoquant notamment quatre millions d'euros de pertes pour les producteurs de lait.

    13h29 : "Aujourd'hui, plus personne n'est hospitalisé à cause de l'événement."

    "Nous avons pu ressentir l'inquiétude légitime de la population et des élus locaux", indique Agnès Buzyn.

    13h27 : "Pour le lait, tous les prélèvements étaient négatifs."

    Selon Didier Guillaume, le préfet devrait dans l'après-midi annoncer sa décision de lever le séquestre et de remettre le lait en commercialisation.

    13h39 : "La transparence pour le gouvernement doit être totale. (...) Après la crise aiguë, rien ne s'arrête !"

    13h31 : "Cette instance de dialogue permet de répondre à de nombreuses questions, de répondre aux inquiétudes (...) dans la durée."

    Les trois ministres en déplacement à Rouen pour installer un "comité pour la transparence et le dialogue" s'expriment en ce moment devant la presse. Vous pouvez suivre cette intervention dans notre direct.

    12h34 : Les agences sanitaires et d'évaluation des risques Anses et Ineris recommandent d'étendre la surveillance des substances générées par l'incendie de l'usine Lubrizol. Dioxines, furanes, PCB, hydrocarbures aromatiques polycycliques... La première liste des substances à surveiller était "pertinente", mais ce n'est pas pour autant que le plan de surveillance doit rester inchangé, assurent les agences dans deux rapports.

    12h11 : A midi, on fait le point sur l'actualité de ce vendredi :

    Le comité a salué une personnalité qui n'a pas ménagé "ses efforts en faveur de la paix et de la coopération internationale". Le prix Nobel de la paix a été attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.

    C'est désormais officiel. Renault annonce que son directeur général Thierry Bolloré est démis de ses fonctions et remplacé immédiatement pour une période de transition par la directrice financière Clotilde Delbos, à l'issue d'un conseil d'administration exceptionnel.

    • L'auteur de l'attentat qui a fait deux morts à Halle (Allemagne) a avoué la motivation antisémite de l'attaque.

    L'Etat et le Fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux ont trouvé un accord avec l'entreprise Lubrizol, qui va indemniser quelque 450 agriculteurs victimes de l'incendie de son usine chimique à Rouen (Seine-Maritime). Ce fonds de solidarité sera d'au moins 50 millions d'euros.

    10h10 : Vous pouvez suivre en direct ici l'installation du comité pour la transparence et le dialogue en présence de trois ministres. Ça se passe par ici.

    09h15 : A 9 heures, on fait le point sur l'actualité de ce vendredi :

    L'Etat et le Fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux ont trouvé un accord avec l'entreprise Lubrizol, qui va indemniser quelque 450 agriculteurs victimes de l'incendie de son usine chimique à Rouen (Seine-Maritime). Ce fonds de solidarité sera d'au moins 50 millions d'euros.

    Un bilan d'Ankara fait état d'un premier soldat tué et au moins 39 personnes sont mortes côté kurde, dans l’offensive déclenchée par la Turquie en Syrie. Pour tout comprendre de ce conflit, je vous invite à vous plonger dans cet article.

    Les eurodéputés ont rejeté la candidature de la Française Sylvie Goulard au poste de commissaire européen au marché intérieur. Emmanuel Macron a fait part de son incompréhension. On vous explique pourquoi le rejet de la candidature de Sylvie Goulard plonge la France dans l'embarras.

    09h05 : "Il faut absolument que les agriculteurs puissent continuer à vivre, c'est pourquoi des avances vont être faites et que cette convention entre Lubrizol et le Fonds d'aide sociale et environnementale pour les agriculteurs va avoir lieu", s'est félicité Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, invité sur France Bleu Normandie.

    08h13 : "Vomissements, maux de tête… Je ne pouvais plus respirer." Angèle rentre de l'hôpital où elle a passé quatre jours sous oxygène. Elle est asthmatique. Sa maladie était stabilisée depuis un an mais après l'incendie de l'usine Lubrizol, son état de santé s'est vite dégradé. Elle habite à Darnétal, dans l'agglomération rouennaise. Benjamin Illy l'a rencontrée.

    (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

    07h22 : "L'accord avec Lubrizol, aujourd'hui, c'est que Lubrizol définit un fonds de solidarité. 450 éleveurs sont concernés – ce sont les producteurs laitiers qui ont dû jeter le lait qui était produit chaque jour – mais nous irons bien plus loin que ça. Le nombre d'exploitations impactées par le sinistre, c'est 3 800 aujourd'hui."

    Le président du Fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux (FMSE) explique à franceinfo qu'un certain nombre d'autres agriculteurs – notamment ceux qui font de la vente directe – sont durement touchés parce qu'ils ont perdu complètement leur marché et même perdu des clients.

    06h38 : Lubrizol a également consenti à créer un fonds de solidarité, abondé à hauteur de 50 millions d'euros, pour couvrir les pertes subies par tous les agriculteurs et les autres secteurs non agricoles touchés

    07h24 : L'Etat et le Fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux ont trouvé un accord avec l'entreprise Lubrizol, qui va indemniser quelque 450 agriculteurs victimes de l'incendie de son usine chimique à Rouen (Seine-Maritime)

    07h25 : On débute par un premier point sur l'actualité :

    Lubrizol accepte d'indemniser les agriculteurs victimes des retombées polluantes après l'incendie de l'usine chimique de Rouen (Seine-Maritime), indique sur franceinfo le président du Fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux (FMSE).

    Les leaders loyalistes et indépendantistes calédoniens, réunis à Matignon, ont finalement réussi à trouver un compromis sur la date du prochain référendum sur l'indépendance de l'archipel, qui aura lieu le 30 août ou le 6 septembre.

    La France demande une réunion d'urgence de la coalition internationale luttant contre le groupe Etat islamique, au lendemain des débuts de l'offensive turque contre des forces kurdes dans le nord-est de la Syrie. Emmanuel Macron appelle Ankara "à mettre un terme le plus rapidement possible" à cette opération.


    Les eurodéputés ont rejeté la candidature de la Française Sylvie Goulard au poste de commissaire européen au marché intérieur. Emmanuel Macron a fait part de son incompréhension.