Incendie à Londres : douleur et solidarité

À Londres (Royaume-Uni), les pompiers n'ont plus aucun espoir de trouver des survivants dans les décombres de la tour ravagée par les flammes. Des dizaines de personnes sont toujours portées disparues.

France 3

À quelques dizaines de mètres du drame, dans l'église de Notting Hill, la solidarité pour les victimes s'organise. Au milieu de cette effervescence, une femme en pleurs. Désespérée, elle a perdu une de ses amies dans l'incendie. "J’étais au téléphone avec elle, je lui ai dit de descendre par l'escalier. Je lui ai dit de mettre des linges mouillés sur le corps et sur le visage et de partir", explique-t-elle. Depuis, elle n'a plus de nouvelles.

Armée de volontaires

Un peu plus loin, une femme brandit une affiche pour montrer la petite Jessica, 12 ans. Elle fait partie des disparus. Cette amie de la famille espère encore un miracle. Depuis mercredi, un incroyable mouvement de solidarité s'est organisé. Toute la journée des Londoniens affluent avec quelque chose à donner pour les victimes. Un centre d'aide improvisé s'est constitué. Une armée de volontaires trie et range. En 24 heures c'est tout Londres qui s'est mobilisé pour apporter son aide aux sinistrés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne de l\'immeuble ravagé par un incendie dans l\'ouest de Londres (Royaume-Uni), le 15 juin 2017.
Vue aérienne de l'immeuble ravagé par un incendie dans l'ouest de Londres (Royaume-Uni), le 15 juin 2017. (PETER NICHOLLS / REUTERS)