Haute-Vienne : une femme suspectée d'être à l'origine de 20 incendies interpellée

Cette retraitée a été placée sous contrôle judiciaire avec obligation de soins et interdiction de se présenter sur le territoire de deux communes du département. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Incendies : quels sont les profils des pyromanes ? (FRANCEINFO)

Une femme âgée de 68 ans, soupçonnée d'être une pyromane, a été interpellée ces derniers jours en Haute-Vienne, indique mercredi 24 août France Bleu Limousin. Selon la gendarmerie du département, elle a reconnu "avoir allumé vingt incendies entre 2019 et 2022" au sud de Limoges. Selon France 3 Nouvelle-Aquitaine, c'est la troisième interpellation d'un incendiaire cet été en Haute-Vienne.

Concernant cette retraitée, les gendarmes avaient constaté un mode opératoire récurrent après des feux de forêt au début du mois d'août dans les communes de Saint-Hilaire les Places, Ladignac-le-Long, La Meyze, Bussière-Galand, Les Cars ou encore Flavignac, dans le Sud de la Haute-Vienne, près de la Dordogne. À chaque fois, le feu était parti en bordure de route, en lisière du bois. Au total, 26 incendies ont brûlé plus d'une dizaine d'hectares de végétation et n'étaient pas sans rappeler d'autres incendies remontant à 2019 dans le même secteur.

Deux autres interpellations dans le département

Les raisons de ces gestes demeurent inexpliquées pour le moment. Elle devra s'en expliquer devant le tribunal judiciaire de Limoges le 13 janvier prochain. D'ici là, la femme de 68 ans est placée sous contrôle judiciaire, avec obligation de soins et interdiction de se présenter sur les territoires des communes de Saint-Hilaire-les-Places et Ladignac-le-Long.

Deux autres personnes suspectées d'être à l'origine d'incendies depuis le début de l'été en Haute-Vienne. Le premier individu est actuellement incarcéré à Limoges en attente de son procès pour huit incendies entre le 12 juin et le 19 juillet. Le 16 août dernier, une femme d'une cinquantaine d'années suspectée d'avoir allumé plusieurs incendie à Couzeix avait également été interpellée par la police. Elle avait expliqué avoir agi par ennui et par angoisse de devoir regagner son domicile dans un contexte familial difficile.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.