Grèce : les incendies se rapprochent d'Athènes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Grèce : les incendies se rapprochent d'Athènes
France 2
Article rédigé par
D.Shlienger, A.Kefalas, S.Prousalis, E.Noel - France 2
France Télévisions

Des milliers de pompiers luttent toujours contre les flammes dans plusieurs régions de Grèce, vendredi 6 août, notamment aux portes de la capitale, Athènes. Le gouvernement a décidé d'interdire l'accès, jusqu'à lundi, à toutes les forêts du pays. L'aide internationale afflue mais les dégâts sont considérables.

Il n'y a plus assez de bras pour lutter contre le feu, plus d'énergie parfois. Les habitants tentent d'aider les pompiers mais le brasier semble trop puissant, vendredi 6 août. Le combat est dérisoire. Et pourtant, il y a urgence, l'incendie est désormais à moins de 20 kilomètres de la capitale, Athènes, et brûle maisons après maisons. Quand, emportée par le vent, une braise atterrit dans un jardin, il n'y a que quelques secondes pour réagir, ou du moins tenter d'arrêter le feu avant de devoir tout abandonner.

57 foyers toujours actifs

La météo n'aide pas. Il fait plus de 40 degrés depuis plus d'une semaine, et la végétation est sèche. Elle se consume en quelques secondes. Les flammes atteignent les abords de l'autoroute. Les communes voisines sont évacuées, juste avant que les maisons ne prennent feu. Chaque jour, une centaine de feux démarrent. "Il est difficile de savoir si la situation est sous contrôle", analyse la journaliste Alexia Kefalas, correspondante à Athènes. "57 foyers sont toujours actifs à travers le pays et les flammes sont attisées par des vents de plus en plus violents."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.