Bouches-du-Rhône : les feux "sont maîtrisés", annonce la préfecture

Malgré un vent toujours violent, les conditions étaient "plus favorables" pour les pompiers durant la nuit grâce à la baisse des températures.

FRANCE TELEVISIONS
Ce qu'il faut savoir

Bonne nouvelle sur le front des incendies dans les Bouches-du-Rhône. Les différents feux qui s'étaient déclarés mercredi sont "totalement sous contrôle", a précisé la préfecture dans un communiqué, jeudi 11 août. D'éventuelles reprises pourraient survenir, mais les pompiers sont "placés" sur les secteurs à risques, a-t-elle ajouté. Suivez la situation en direct.

Trois mille trois cents hectares réduits en cendres. Environ "2 500 hectares ont été brûlés dans un feu parti de Rognac, qui a été arrêté cette nuit aux portes de Marseille, dans le nord de la ville. Huit cents hectares ont brûlé dans la zone portualo-industrielle de Fos-sur-Mer", a déclaré en début de matinée le directeur de cabinet du préfet.

Un homme interpellé à Vitrolles. Un individu d'une cinquantaine d'années se trouve actuellement en garde à vue dans les locaux de la Sécurité départementale de Marseille, qui a ouvert une enquête, rapportent nos confrères de France 3 Provence. Domicilié dans un quartier du nord de Marseille, il a été interpellé et placé en garde à vue à 17h50. "Des riverains dont les habitations se situaient pas loin du feu de Vitrolles ont vu une personne à proximité d'un départ de feu, en marge du feu principal", a précisé le parquet.

Des "risques de reprises" en raison de vents violents. Jeudi matin vers 7 heures, des fumées et des flammes étaient à nouveau visibles en direction de Marseille et les Canadair reprenaient leurs rotations. "Des vents violents exposent aux risques de reprises", a précisé la préfecture, ajoutant que la sécheresse de la végétation était un "sujet de préoccupation"Météo-France a placé le département en vigilance jaune, et des rafales peuvent localement atteindre les 85 km/h.

Trois blessés par brûlures, dont un grave. Trois personnes "parmi la population" ont été blessées par brûlures, dont une grièvement, a ajouté la préfecture. Une vingtaine de pompiers et une dizaine de policiers ont en outre été incommodés par des fumées. Sur place, les autorités ont entamé l'évaluation des dégâts matériels.

Environ 500 personnes hébergées hors de leur domicile.  Quelque 500 personnes en tout ont été hébergées pour la nuit en plusieurs points. Le feu parti de Rognac a ravagé notamment 1 600 hectares à Vitrolles, qui a payé le plus lourd tribut, et où 300 personnes ont été hébergées dans des gymnases pour la nuit. Aux Pennes-Mirabeau, 730 hectares ont été brûlés.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #INCENDIES

23h05 : L'incendie dans les Pyrénées-Orientales a déjà brûlé 850 hectares en moins d'une journée. Un petit village de 60 habitants a dû être évacué, sur les hauteurs de la commune de Rodès. Cent habitants ont été "confinés à domicile", ajoute la préfecture.

22h20 : De violents incendies ont ravagé le département des Bouches-du-Rhône, hier, causant de nombreux dégâts matériels. Pour les habitants concernés, francetv info récapitule la procédure à suivre afin d'être indemnisé.




(BERTRAND LANGLOIS / AFP)

21h34 : Au village des Pennes-Mirabeau, on aime les animaux. Lors de l'évacuation hier en raison des incendies, les habitants n'ont pas laissé les chevaux derrière eux.




(LILIAN AUFFRET / SIPA)

21h30 : On en sait un peu plus sur l'individu placé en garde à vue à Marseille. Selon BFM TV, l'homme a été aperçu par un riverain en train de sortir d'un fourré où un départ de feu était en cours. La chaîne ajoute que la garde à vue de l'homme a été prolongée de 24 heures.

21h11 : Les feux de forêt, qui ont détruit hier plus de 3 000 hectares de garrigue au nord de Marseille, sont désormais maîtrisés. En revanche, un violent incendie dans les Pyrénées-Orientales a déjà dévasté 650 hectares. Il s'approche dangereusement d'un petit village de 60 habitants qui a dû être évacué, annonce la préfecture.

18h40 : Les moyens de la Sécurité civile pour lutter contre les feux de forêt sont-ils insuffisants ? Le Figaro fait les comptes et dénombre 23 bombardiers d'eau à disposition, dont 12 Canadair (le plus ancien a vingt ans) et neuf Trackers (certains ont 58 ans).



(Marcos Moreno / AFP)

18h34 : Un point sur les incendies. Six feux de forêt sont en cours dans le sud de la France, à Fos-sur-Mer, Roquessels, Montmirat, Rognac, St-Pons-de-Mauchiens et Istres. Plus de 1 650 pompiers et militaires luttent contre les flammes. Des bombardiers d'eau (deux Dash, huit Canadair et deux Tracker) sont également engagés.


18h18 : "C'était l'apocalypse." De violents incendies ont ravagé plusieurs villes situées au nord de Marseille. Les habitants racontent.




(FRANCK PENNANT / AFP)

17h39 : François Hollande a également salué "le travail exceptionnel des sapeurs-pompiers" déployés sur le front des feux de forêt. Voici son intervention.




(FRANCE TELEVISIONS)

17h35 : "Nous faisons face à un certain nombre d'incendies, dont certains d'origine criminelle. Nous retrouverons leurs auteurs."



Depuis Tulle (Corrèze), le chef de l'Etat a appelé à des "punitions" contre les "auteurs d'incendies" dans les Bouches-du-Rhône.

17h32 : Les flammes sont "maîtrisées" dans les Bouches-du-Rhône, annonce la préfecture. "Mais les pompiers restent engagés dans leur lutte" et "sont encore présents" pour "traiter les foyers résiduels et pour éviter toute reprise de feu", précise-t-elle.

16h40 : Aux Pennes-Mirabeau, notre journaliste Robin Prudent discute avec un policier. Ce dernier lui raconte "l'enfer" de la nuit dernière.

16h37 : "Je n'ai plus de photo de mes enfants, je n'aurai plus jamais de souvenir de leur naissance... On a tout perdu, toute notre vie." Serge et Olivia ont perdu leur maison dans les flammes, hier soir. Ils montrent les dégâts à une équipe de France 3.




(FRANCE 3)

16h21 : Selon L'Indépendant, les incendies dans les Pyrénées-Orientales ont ravagé 400 hectares. Voici quelques photos postées par les habitants sur Twitter.

16h01 : Les Pyrénées-Orientales sont également touchées par les feux de forêt. Quelque 80 hectares ont brûlé près de Montalba-le-Château, signale France 3 Languedoc-Roussillon.

15h45 : Aux Pennes-Mirabeau, pompiers et habitants mouillent les cendres pour éviter de nouveaux départs de feu, raconte notre journaliste Robin Prudent.

15h26 : Si vous souhaitez venir en aide aux sinistrés de Vitrolles, la mairie vous demande de n'apporter que des vêtements. "Merci de ne rien apporter d'autre pour l'instant", indique-t-elle sur Facebook.

15h22 : Notre journaliste Robin Prudent est arrivé aux Pennes-Mirabeau, où il rencontre des sinistrés des feux de la nuit.

15h16 : L'autoroute A7 est entièrement rouverte dans le sens Marseille-Vitrolles, signale La Provence. Dans le sens inverse, elle reste fermée entre Vitrolles et Les Pennes-Mirabeau.

14h48 : Un point sur les transports dans les Bouches-du-Rhône après les violents incendies de la nuit. Le trafic aérien reprend progressivement à l'aéroport de Marseille, tandis que la circulation reste très perturbée, indique France 3 Provences-Alpes.

16h12 : En première ligne face aux feux, les pompiers se retrouvent parfois dans des situations périlleuses. Cette nuit, France 2 a pu suivre en partie une opération de sauvetage de pompiers bloqués par les flammes.





(FRANCE 2)

13h47 : Selon La Provence, les personnes évacuées hier à Istres peuvent désormais regagner leur domicile.

13h09 : Voici les articles qui retiennent le plus votre attention en ce moment :



Notre direct consacré aux incendies dans les Bouches-du-Rhône.


Nos explications sur la pénalité faramineuse de 186 624 euros d'un restaurateur qui a refusé d'ouvrir le 14 juillet.


Notre article sur l'arrestation à Toulouse d'un homme lié aux terroristes de Saint-Etienne-du-Rouvray.

12h54 : Aux Pennes-Mirabeau, l'une des communes touchées par les incendies des Bouches-du-Rhône, un journaliste de La Marseillaise est allé à la rencontre des habitants sinistrés.

16h13 : Un reportage saisissant, qui rend compte des efforts des pompiers pour sauver Marseille. Une équipe de France 3 a suivi des soldats du feu, cette nuit, au milieu des flammes et des braises déplacées par le mistral, dans les rues du 15e arrondissement.




(FRANCE 3 PROVENCE-ALPES)