Bouches-du-Rhône : plus de 1 000 hectares ravagés par les violents incendies

En France, les incendies qui font rage depuis mardi 4 août dans les Bouches-du-Rhône ne sont toujours pas maîtrisés. Le feu s’est déclenché dans un massif forestier et ont détruit au moins 1 000 hectares de végétation à Martigues.

Le ciel est rougi par le feu au-dessus de Martigues, dans les Bouches-du-Rhône. Mardi 4 août, il est 22 heures, et 800 hectares de forêt viennent de partir en fumée. L’incendie est d’une rare violence. En visite dans le secteur, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, s’est déplacé sur les lieux pour soutenir les soldats du feu : 1 200 pompiers ont été mobilisés pour stopper l’avancée des flammes.

L’origine de l’incendie encore inconnue

La lutte est rendu complexe par les bourrasques de vent qui favorise la progression du feu. Des habitations sont touchées, et une plage doit même être évacuée. C’est le début d’une nuit de cauchemar pour les habitants répartis dans trois gymnases de la région. Ils ont dû fuir leur maison dans l’urgence. "Dans un premier temps, on s’est réfugiés chez nos voisins à l’étage parce qu’on suffoquait, puis les pompiers nous ont fait sortir au milieu des voitures qui explosaient", témoigne une habitante. Au total, près de 1 200 personnes ont été évacuées par les secours. On ignore pour l’heure les causes de l’incendie.

Bouches-du-Rhône : plus de 1 000 hectares ravagés par les violents incendies
Bouches-du-Rhône : plus de 1 000 hectares ravagés par les violents incendies (FRANCE 2)