Australie : des villes entières évacuées à cause des incendies

Le 4 janvier, les autorités australiennes s'attendent à de nouvelles hausses de température. Conséquence : l'État de Nouvelle-Galles-du-Sud, dans le sud-est du pays, a commencé à être évacué.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des bouchons sur des kilomètres, les stations-service et les supermarchés assaillis, le tout dans une brume orangée... LÉtat de Nouvelle-Galles du Sud, le plus peuplé d'Australie, fait face à une situation de chaos. Et pour cause, face à l'avancée des incendies, les habitants de la région ont reçu l'ordre d'évacuer. D'autant que les autorités s'attendent au pire le 4 janvier, avec une nouvelle journée noire marquée par une hausse des températures. "Dégagez d'ici, c'est le seul message", insiste ainsi Andrew Constance, le ministre des Transports de Nouvelle-Galles-du-Sud.

Le Premier ministre violemment attaqué

En visite dans les zones sinistrées, le Premier ministre a essuyé de violentes critiques. "Vous êtes un idiot, vraiment", lui a lancé un habitant effaré. Pire encore, pour son image, même certains pompiers ont refusé de saluer le chef de gouvernement, qui a notamment fait polémique pour des vacances à Hawaii en pleine période de crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un pompier australien combat les flammes le 31 décembre 2019 près de la ville de Nowra en Nouvelle-Galles du Sud (Australie).
Un pompier australien combat les flammes le 31 décembre 2019 près de la ville de Nowra en Nouvelle-Galles du Sud (Australie). (SAEED KHAN / AFP)