Australie : des villes entières évacuées à cause des incendies

Le 4 janvier, les autorités australiennes s'attendent à de nouvelles hausses de température. Conséquence : l'État de Nouvelle-Galles-du-Sud, dans le sud-est du pays, a commencé à être évacué.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des bouchons sur des kilomètres, les stations-service et les supermarchés assaillis, le tout dans une brume orangée... LÉtat de Nouvelle-Galles du Sud, le plus peuplé d'Australie, fait face à une situation de chaos. Et pour cause, face à l'avancée des incendies, les habitants de la région ont reçu l'ordre d'évacuer. D'autant que les autorités s'attendent au pire le 4 janvier, avec une nouvelle journée noire marquée par une hausse des températures. "Dégagez d'ici, c'est le seul message", insiste ainsi Andrew Constance, le ministre des Transports de Nouvelle-Galles-du-Sud.

Le Premier ministre violemment attaqué

En visite dans les zones sinistrées, le Premier ministre a essuyé de violentes critiques. "Vous êtes un idiot, vraiment", lui a lancé un habitant effaré. Pire encore, pour son image, même certains pompiers ont refusé de saluer le chef de gouvernement, qui a notamment fait polémique pour des vacances à Hawaii en pleine période de crise.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Un pompier australien combat les flammes le 31 décembre 2019 près de la ville de Nowra en Nouvelle-Galles du Sud (Australie).
Un pompier australien combat les flammes le 31 décembre 2019 près de la ville de Nowra en Nouvelle-Galles du Sud (Australie). (SAEED KHAN / AFP)