Aude : l'installation de chèvres pour prévenir les incendies de forêt sème la discorde

Publié
Aude : l'installation de chèvres pour prévenir les incendies de forêt sème la discorde
France 2
Article rédigé par
A.Malesson, S.Estrade, S.Dauba, A. Irosbehere, J-M.Talenton - France 2
France Télévisions

À Roquefort-des-Corbières, dans l'Aude, le maire avait eu l'idée d'utiliser des chèvres pour prévenir les incendies de forêt. Mais selon lui, l'Office national des forêts ne lui en a, pour l'instant, pas donné l'autorisation.

Au cœur de la forêt de Roquefort-des-Corbières (Aude), le maire Luc Castan et son adjoint Jean-Paul Fournier sont inquiets. La végétation, qu'ils estiment trop épaisse et touffue, va provoquer un risque d'incendie très élevé cet été. Pour eux, il n'y a qu'une seule solution pour prévenir ce danger : installer 350 chèvres. "Avec les chèvres, on arriverait à garder un couvert végétal un peu moins dense", explique Luc Castan. Une solution que le maire juge simple, écologique, et qui a déjà fait ses preuves dans d'autres territoires comme le Pays basque.

L'administration se serait opposée à ce projet

Les habitants de Roquefort-des-Corbières semblent séduits par l'idée. Mais le maire de la commune peine à garder son enthousiasme car, d'après lui, l'administration se serait opposée à ce projet. Pourtant, l'Office national des forêts assure qu'aucune demande de dérogation n'a été déposée en préfecture : l'installation de chèvres en pâturage dans la forêt obéit à des critères stricts, et à une étude approfondie du terrain. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.