Attaque de policiers à Viry-Châtillon : les habitants sous le choc

Suite à l'attaque au cocktail Molotov perpétré contre quatre policiers samedi 8 octobre à Viry-sur-Seine (Essonne), un jeune policier de 28 ans est toujours dans un état d'extrême urgence. Les habitants sont sous le choc.

FRANCE 2

Les quatre policiers qui ont été la cible de cocktails Molotov samedi 8 octobre à Viry-sur-Seine (Essonne) effectuaient une mission de surveillance à proximité de la cité de la Grande Borne. Depuis l'attaque, le quartier est sous haute surveillance, les véhicules et habitants sont fouillés. Les forces de sécurité sont venues faire bloc face à la violence qui a embrasé le quartier. Au coeur de cette attaque : une caméra de surveillance, placée à un carrefour connu pour ses vols à la portière. Les policiers étaient là pour guetter d'autres actes de vandalisme.

"Je n'ai pas dormi de la nuit"

La scène hante encore les habitants venus leur porter secours. "D'un seul coup, je vois la voiture de policiers qui s'ouvrait des quatre portes et des policiers qui en sortent plein de flammes. On a jeté des vêtements pour couvrir les policiers", se souvient une femme. "Je n'ai pas dormi de la nuit", ajoute un homme. Les enquêteurs poursuivent leurs analyses pour retrouver la trace des agresseurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Quatre policiers ont été blessés après avoir été la cible de cocktails molotov dans la cité de la Grande Borne, située à cheval sur les communes de Grigny et Viry-Châtillon (Essonne), le 8 octobre 2016.
Quatre policiers ont été blessés après avoir été la cible de cocktails molotov dans la cité de la Grande Borne, située à cheval sur les communes de Grigny et Viry-Châtillon (Essonne), le 8 octobre 2016. (FRANCE 3)