Incendie d'un gîte à Wintzenheim : une cellule psychologique mise en place

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Incendie d'un gîte à Wintzenheim : une cellule psychologique mise en place
Article rédigé par France 2 - A.Schiller
France Télévisions
France 2
Après l'incendie d'un gîte à Wintzenheim (Haut-Rhin), mercredi 9 août, une cellule psychologique a été mise en place pour soutenir les familles des victimes et les survivants du drame. Les survivants étant pour la plupart en situation de handicap mental léger, leur prise en charge a dû être ajustée.

À l'abri des caméras, les proches des victimes de l'incendie d'un gîte à Wintzenheim (Haut-Rhin) sont accueillis dans un bâtiment de la commune abritant une cellule de soutien psychologique. Des familles et des survivants en état de choc immédiatement pris en charge par des spécialistes. Les vacanciers pris au piège dans l'incendie, mercredi 9 août, étaient pour la plupart en situation de handicap mental léger.

L'enquête se poursuit

Des personnes vulnérables pour lesquelles il a fallu ajuster la prise en charge. "Il est important que ces personnes soient vues par des psychologues ou des psychiatres qui connaissent bien les victimes et qui connaissent bien ces problématiques d'impact psychotraumatique potentiel, de façon à évaluer les troubles qu'elles pourraient présenter", estime Jean-Pierre Bouchard, psychologue et criminologue spécialiste des victimes. L'enquête se poursuit pour tenter de déterminer les causes de l'incendie, notamment sur la question de la mise en sécurité du bâtiment.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.