Cet article date de plus de neuf ans.

Incendie à Saint-Etienne : les archives de l'armée de terre seraient intactes

Il a fallu plusieurs heures aux pompiers pour maitriser un feu qui a ravagé hier soir une entreprise de cartons à la Talaudière tout près de Saint-Etienne. Mais le centre de tri de La Poste tout proche, comme le centre national d'archivage de l'Armée de Terre, n’ont pas subi de dégâts importants.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

  L'incendie s'est déclaré en fin d'après-midi dans une usine de conditionnement d'une superficie de 7.500 mètres carrés. Elle a été 
entièrement détruite mais il n'y a pas de blessés, les employés étaient absents.

Puis le feu "a léché le bâtiment " voisin de l'Etablissement d'impression, de diffusion et d'archives du Commissariat de l'Armée de Terre. Selon les pompiers, la chaleur  a "fait éclater des vitres" mais "a priori " le fonds d'archives n'a pas été touché.

"L'entreprise d'où est parti le sinistre est est totalement détruite
mais la plateforme de tri postal et le bâtiment d'archives de l'armée de
terre ont été préservés
" confirme ce matin le capitaine des pompiers.

Un constat qui va rassurer les militaires puisque c'est dans ce bâtiment que sont notamment édités chaque fois les paies de 140.000 soldats et personnels.

 


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.