Ils veulent comprendre comment leur enfant est mort après une opération des amygdales

Les parents d'Aymen ont porté plainte contre le CHU de Toulouse, où leur enfant de 21 mois est mort après une opération des amygdales. Une autopsie va être pratiquée.

France 3

La douleur ne s'atténue pas pour les parents d'Aymen. Le 3 février, le bambin de 21 mois subit une ablation des amygdales, apparemment banale, au CHU de Toulouse. Mais en salle de réveil, il est victime d'une grave hémorragie. Il est reconduit au bloc opératoire, puis placé en réanimation. Il succombera finalement le 7 février.

Les parents ont porté plainte pour homicide involontaire. L'hôpital, de son côté, se défend. Il a publié le résultat de son enquête interne : tout a été fait dans les normes et le décès d'Aymen est dû à des aléas thérapeutiques et non à une erreur médicale.

Les résultats dans quelques jours

La mère de l'enfant s'est exprimée, ce lundi 23 février. "Je suis très en colère parce que je ne sais pas de quoi est mort mon fils. On se pose beaucoup de questions, mon époux et moi, et on aimerait avoir des réponses. Mais des réponses honnêtes. Plus de mensonges. On a tout perdu, on n'a plus rien à perdre", a-t-elle confié à la caméra de France 3.

Le procureur a ouvert une information judiciaire la semaine dernière. Aujourd'hui, il a fait exhumer le corps du bébé pour une autopsie. Les résultats seront connus dans quelques jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant de 21 mois est mort à l\'hôpital Pierre-Paul Riquet, à Toulouse (Haute-Garonne), le 7 février 2015.
Un enfant de 21 mois est mort à l'hôpital Pierre-Paul Riquet, à Toulouse (Haute-Garonne), le 7 février 2015. (MAXPPP)