Ille-et-Vilaine : la rave party illégale évacuée à Redon

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Ille-et-Vilaine : la rave party illégale évacuée à Redon
FRANCEINFO
Article rédigé par
B.Delombre, C.Wormser, G.Sabin, N.Murviedro - franceinfo
France Télévisions

Une rave party interdite par les autorités à Redon (Ille-et-Vilaine) a commencé vendredi 18 juin. Samedi, les autorités sont parvenues à y mettre fin mais, que cela soit en ce qui concerne les fêtards ou les forces de l’ordre, plusieurs personnes ont été blessées lors d'affrontements.

À Redon en Ille-et-Vilaine, près de 1 500 fêtards ont organisé une rave party via les réseaux sociaux alors qu’elle était interdite par le préfet. Vendredi 18 juin, les affrontements ont démarré entre les participants et les gendarmes. Les festivaliers ont lancé des bouteilles de verre et des cocktails molotov, de leur côté les gendarmes ont utilisé des gaz lacrymogènes.

Cinq personnes en garde à vue

La rave party a finalement pris fin samedi 19 juin. Certains fêtards dénoncent les méthodes d’intervention des forces de l’ordre. "J’ai pris un coup de poing dans la gueule, j’ai des copains qui ont pris des coups de matraque", confie l’un d’entre eux. Du matériel électronique a été saisi par les CRS. Au final, des blessés sont à déplorer depuis vendredi soir : 11 membres des forces de l’ordre et plusieurs jeunes. Cinq personnes ont été placées en garde à vue. Une enquête a été ouverte pour violence sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.