Cet article date de plus de sept ans.

Il perd son mobile pendant un cambriolage et appelle la police pour le récupérer

Le cambrioleur s'est trahi en croyant que son portable avait été récupéré par un particulier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Pensant qu'un particulier avait rapporté son téléphone à la police, le cambrioleur s'est rendu sans le vouloir aux autorités. (AFP/ LOIC VENANCE )

"Allô, c'est le voleur."  Un jeune homme s'est livré à la police malgré lui après avoir perdu son portable dans la maison qu'il avait cambriolée et appelé pour le récupérer, dans la nuit de lundi à mardi 30 juillet, à Gagny (Seine-Saint-Denis).

Mardi vers 1h du matin, l'alarme d'un pavillon de Gagny s'enclenche. Les policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) locale arrivent sur les lieux. Les vitres et les volets de la maison sont fracturés. Ils attrapent un homme en possession d'un brise-glace et de bijoux volés, mais son complice leur échappe. Par chance, "lorsqu'ils font leurs constatations, ils découvrent un téléphone portable sur un lit. Comme il n'appartient ni aux propriétaires, ni aux fonctionnaires de police présents, ils le placent sous scellés", raconte une source policière.

Il croit qu'un particulier a rapporté son téléphone à la police

Quelque temps plus tard, le téléphone se met à sonner et un policier décroche. Le cambrioleur présumé ne semble se douter de rien. "Il a dû croire qu'un particulier avait ramené son téléphone à la police", suppose-t-on au commissariat. Toujours est-il que le jeune s’est présenté naïvement au poste de police... où il a été immédiatement arrêté et placé en garde à vue. Les deux suspects, âgés de moins de 20 ans, étaient déjà connus des services de police.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.