Cet article date de plus de sept ans.

Neuf enfants d'une colonie de vacances hospitalisés pour des troubles gastriques à Lorient

Ils ont été pris de vomissements et de diarrhées et ont dû être soignés par le service pédiatrique de l'hôpital de Lorient.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le village de Clohars-Carnoët (Finistère) pointé sur une Google Maps. ( GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

Neuf enfants et quatre adultes encadrant, qui séjournaient dans une colonie de vacances, au camping du Kerou, à Clohars-Carnoët (Finistère), ont été hospitalisés à l'hôpital de Lorient. Les enfants, originaires de Clamecy (Nièvre) ont été pris de vomissements et de diarrhées dans la nuit de jeudi à vendredi 11 juillet. Selon l'agence régionale de santé (ARS) de Bretagne, 25 résidants du camping au total, dont 21 enfants, ont développé des symptômes de vomissements et de nausées.

Quatre enfants sont sur le chemin du retour de retour à Clohars-Carnoet. Cinq restent en observation sans que leur état de santé soit inquiétant. Les malades font partie d'une colonie de 21 enfants de 8 à 14 ans arrivés sur place le 8 juillet, a-t-on indiqué au camping. L'ARS précise dans un communiqué que "plusieurs adultes ont développé  des gastro-entérites virales  présentant les mêmes symptômes dans le village depuis trois jours".

"Un virus qui se propage par simple contact"

"Il s'agit d'un syndrome aigu de gastro-entérite, a indiqué sur place à l'AFP le directeur de cabinet, Jean-Daniel Montet-Jourdran. Selon les conclusions concordantes de la direction départementale de la protection des populations (DDPP) et de la direction de la cohésion sociale, ni la gestion de la colonie, ni le camping ne sont en cause."

"Il s'agit probablement d'un virus qui se propage par simple contact, notamment dans les sanitaires. Il ne présente aucun danger pour des personnes en bonne santé", a souligné Jean-Daniel Montet-Jourdran.

Ces huit cas sont survenus alors qu'un garçon de 8 ans, en colonie de vacances dans les Pyrénées, est mort mercredi à l'hôpital de Foix, après une infection digestive qui pourrait être liée à "l'ingestion d'une eau non-potable".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.