Harcelé sur Facebook après avoir torturé un chat, il se suicide

Récemment condamné à six mois de prison ferme pour actes de cruauté sur un chat, un jeune homme de 24 ans s'est donné la mort, rapporte "L'Union-L'Ardennais".

Le jeune homme se disait harcelé sur Facebook depuis la révélation de l\'affaire.
Le jeune homme se disait harcelé sur Facebook depuis la révélation de l'affaire. (HOMOLKA JAN / AP / SIPA)

Il se disait harcelé sur Facebook depuis le début de l'affaire. Récemment condamné à six mois de prison ferme pour actes de cruauté sur un chat, un jeune homme de 24 ans s'est donné la mort à son domicile de Belleville-et-Châtillon-sur-Bar (Ardennes), rapporte L'Union-L'Ardennais, mercredi 15 octobre 2014.

"Je vais rejoindre le ciel, ça me soûle"

"Une envie de partir de ce monde de merde, je vais rejoindre le ciel, ça me soûle", a écrit Robin M. sur sur compte Facebook lundi soir. L'Ardennais venait d'être condamné, la semaine passée, par le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières.

 

Le message posté par Robin M. sur son compte Facebook, le 13 octobre 2014.
Le message posté par Robin M. sur son compte Facebook, le 13 octobre 2014. (FACEBOOK)

En mai, il avait torturé un chat avec deux autres jeunes hommes dans un parc, après avoir consommé de l'alcool, précise le quotidien régional. Une jeune fille avait filmé la scène et posté les images sur Facebook, permettant aux policiers de remonter vers Robin M. et ses amis. "J’en ai déjà buté deux chez ma mère avec une carabine, avait-il expliqué en garde à vue, explique le quotidien régional. Je ne suis pas ému, je n’aime pas les chats."

Depuis, il était littéralement harcelé sur internet, certains commentateurs l'injuriant et le menaçant de mort. Le jeune homme, sans profession, s'est finalement pendu.