Cet article date de plus de deux ans.

Grenoble : trois jeunes en garde à vue, après l’agression violente d’un professeur

Un enseignant d'un lycée grenoblois a été roué de coups par trois individus encagoulés, vendredi 8 février.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La façade du lycée Mounier, à Grenoble, le 13 février 2019. (ETIENNE BOUY / MAXPPP)

Trois personnes, dont deux mineurs, ont été placées en garde à vue après l’agression violente, vendredi dernier, d’un enseignant du lycée Mounier de Grenoble, en Isère, indique France Bleu Isère. Elles ont été interpellées jeudi matin, vers 6 heures. Le majeur était encore mineur au moment des faits. Il a eu 18 ans entre le jour de l'agression et le jour de leur interpellation, selon les informations de nos confrères de France Bleu Isère.

Le professeur de lettres a été roué de coups, notamment à la tête, par au moins trois individus encagoulés, vendredi vers 16h30, à la sortie des cours, devant l’établissement scolaire. Le professeur a été hospitalisé brièvement à l’hôpital Grenoble-Alpes. Le personnel et les élèves se sont mobilisés cette semaine pour apporter leur soutien à cet enseignant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.