Gard : une voiture fonce sur la foule en pleine feria à Nîmes

Le conducteur, qui a été interpellé, a fait deux blessés dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le véhicule qui a foncé sur la foule à Nîmes (Gard) a été stoppé par les barrières anti-attentat, le 14 septembre 2018.
Le véhicule qui a foncé sur la foule à Nîmes (Gard) a été stoppé par les barrières anti-attentat, le 14 septembre 2018. (CAPTURE ECRAN GOOGLE MAPS / FRANCEINFO)

Une voiture a foncé sur la foule, dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 septembre, à Nîmes dans le département du Gard, rapporte France Bleu Gard Lozère. Le véhicule a été stoppé par les barrières anti-attentat, rue Racine, alors que les ferias battent leur plein. Deux personnes sont légèrement blessées, l'une d'entre elle a pu rentrer chez elle. Le conducteur a, quant à lui, été interpellé par des témoins de la scène.

Les faits ont eu lieu vers 1h30 du matin devant le bar L'instant T. À ce moment de la nuit, il y avait encore beaucoup de monde devant l'établissement pour ce premier soir de fête. Le conducteur est un Nîmois, âgé de 36 ans. L'auteur, qui est fonctionnaire et père de famille, est connu des services de sécurité. Il a été transporté à l'hôpital de Nîmes. Les enquêteurs ont trouvé plusieurs adresses à son nom, toutes dans les quartiers à l'est de la ville.

Le préfet du Gard, Didier Lauga, a tenu à souligner l'efficacité des barrières anti-attentat. Elles "coûtent très chers, mais on sait qu’elles fonctionnent, et elles l'ont encore prouvé hier et ont joué leur rôle. Sans leur mise en place, il y aurait sans doute eu de nombreuses victimes" devant ce café, a t-il confié sur France Bleu Gard Lozère.

Une enquête est ouverte pour "tentative d'homicide volontaire". Les investigations ont été confiées au Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Montpellier (Hérault). Le parquet anti-terroriste n'a pas été saisi.