Gard : l'automobiliste qui avait foncé sur deux policiers fin août s'est rendu

L'homme, très défavorablement connu des services de police, a été placé en garde à vue.

Alès (Gard).
Alès (Gard). (GOOGLE MAPS)

L'automobiliste qui avait foncé sur deux policiers fin août à Alès s'est rendu de lui-même au commissariat lundi 14 septembre, révèle France Bleu Gard Lozère. Âgé de 43 ans et très défavorablement connu des services de police, il a été placé en garde à vue.

Le 29 août dernier, cet homme âgé de 43 ans avait voulu éviter un contrôle de police, une course poursuite s'en était suivie dans le centre-ville d'Alès. Au niveau d'un rond-point, l'automobiliste avait effectué un demi-tour, bousculant les forces de l'ordre qui étaient sorties de leur véhicule pour l’arrêter. Un policier avait eu le poignet cassé, le choc avec le véhicule du fuyard avait fait se refermer la portière sur lui. Une policière avait juste eu le temps de sauter pour éviter d'être renversée. Les forces de l'ordre avaient tenté de reprendre la poursuite mais avaient perdu la trace du véhicule. La scène avait été intégralement filmée et diffusée sur les réseaux sociaux. Le syndicat Unité SGP Police avait alors dénoncé un "chauffard sans foi ni loi".

Depuis ces faits, un important dispositif avait été mis en place, de jour comme de nuit, pour retrouver le suspect. Finalement, l'automobiliste s'est rendu de lui-même à la police. Le syndicat Alliance demande qu'une sanction exemplaire soit prise à son égard.