Fusillades : les Parisiens accueillent les passants paniqués avec le #PorteOuverte

Une vague de solidarité est née sur Twitter pour venir en aide aux personnes cherchant à s'abriter pendant les attaques, vendredi soir.

Des policiers encadrent une intervention des pompiers, le 14 novembre 2015, à Paris, près du Bataclan.
Des policiers encadrent une intervention des pompiers, le 14 novembre 2015, à Paris, près du Bataclan. (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)

Face au drame, les Parisiens font preuve de solidarité. Dès l'annonce de plusieurs fusillades mortelles dans l'est de Paris, vendredi 14 novembre, des personnes se trouvant dans les quartiers touchés se sont ruées dans des commerces ou des immeubles pour s'abriter en cas de passage des tireurs. Sur les réseaux sociaux, le hashtag #PorteOuverte a été aussitôt lancé pour permettre à des passants d'être accueillis dans des immeubles, plutôt que de prendre le risque de rentrer chez eux.

Des passants paniqués en quête de refuge

Des riverains ouvrent leurs portes

Une initiative largement saluée 

Les utilisateurs de #PorteOuverte appelés à la vigilance