Fusillade à Pantin : d'importants moyens toujours déployés

En direct de Pantin (Seine-Saint-Denis), Fanny Stenneler fait le point pour France 2.

FRANCE 2

Dans la nuit du 15 au 16 août, un site du ministère de l'Intérieur a été attaqué à Pantin. Les individus ont également blessé par balle un policier. Les deux hommes sont toujours activement recherchés ce dimanche soir. Le témoignage du policier blessé qui est sorti de l'hôpital a permis d'en savoir un peu plus sur eux. Les deux hommes seraient originaires des pays de l'Est. "On ne sait toujours pas ce qu'ils sont venus chercher. Peut-être du matériel informatique ou bien des pièces automobiles détachées puisqu'il s'agit aussi d'un garage. En tout cas rien n'aurait été volé selon les premières constatations de la brigade criminelle", rapporte Fanny Stenneler, en direct de Pantin (Seine-Saint-Denis) pour France 2.

Des prélèvements ADN

D'importants moyens sont toujours déployés pour tenter de les retrouver. Les enquêteurs visionnent notamment les bandes de vidéos surveillance de ce site, mais aussi de la ville de Pantin. Des prélèvements ADN sont également effectués sur le matériel que les deux hommes ont laissé dans leur fuite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers patrouillent à Pantin (Seine-Saint-Denis), le 16 août 2015, à proximité d\'un garage du ministère de l\'Intérieur, où un agent a été blessé par balle.
Des policiers patrouillent à Pantin (Seine-Saint-Denis), le 16 août 2015, à proximité d'un garage du ministère de l'Intérieur, où un agent a été blessé par balle. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)