Finistère : attention aux physalies sur les plages

Les physalies sont des animaux marins qui ressemblent à des méduses et qui sont dangereux pour la santé. Le Finistère est en état d'alerte.

France 2

Pour les plus téméraires, il est encore temps de se baigner, mais les plages de Porspoder (Finistère) sont fermées. En cause, les physalies, des organismes marins proches des méduses qui s'échouent sur les côtes. "C'est quand même embêtant parce qu'il y a beaucoup de gens en vacances donc on tient à leur santé. Nous avons tenu à prendre un arrêté pour interdire les sports nautiques et les ramassages de coquillages", indique Yves Robin, maire de Porspoder. Les physalies arrivent sur les plages régulièrement au gré des courants, et même après plusieurs jours, elles restent dangereuses.  

Risque d'envenimation

"On pourrait imaginer qu'en les trouvant sur les plages, échouées, il n'y aurait plus aucun risque parce qu'elles sont mortes. En fait pas du tout, pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines après la mort de l'animal, tant qu'il est un peu humide, il y a vraiment un risque d'envenimation", précise Dominique Barthelemy, conservateur adjoint à Océanopolis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une physalie sur une plage du Finistère.
Une physalie sur une plage du Finistère. (France 2)