Femme décapitée à Agde : le suspect est un ancien boxeur professionnel et candidat aux municipales dans le Nord

L'homme de 51 ans arrêté jeudi 14 octobre est soupçonné d'avoir décapité une retraitée. Il a raconté à des voisins qu'il était suivi pour des troubles psychologiques.

Article rédigé par
Avec France Bleu Nord et France Bleu Hérault - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une voiture de police le 14 octobre 2021 devant la maison de la retraitée de 77 ans décapitée à Agde (Hérault). (SYLVAIN THOMAS / AFP)

L'homme soupçonné d'avoir tué et décapité une femme de 77 ans à Agde, dans l'Hérault, est un ancien boxeur professionnel et candidat de droite puis Front national (FN) à Hautmont, dans le Nord, assure France Bleu Nord vendredi 15 octobre. Cet homme de 51 ans figurait sur la liste divers-droite qui a remporté les élections municipales 2008 à Hautmont, avant d'être à la tête de la liste FN aux municipales six ans plus tard, en 2014, puis en 2015 pour des élections partielles. Il n'a remporté aucun de ces scrutins. Il avait ensuite quitté la commune et n'y avait pas été revu depuis.

Suivi pour des troubles psychologiques

Selon France Bleu Hérault, il vivait depuis trois ans à Vias, juste à côté d'Agde, dans un pavillon HLM. Il avait confié avoir des soucis de santé à plusieurs voisins, notamment qu'il avait eu un AVC qui avait laissé des traces et qu'il était suivi pour des troubles psychologiques. Séparé de sa femme avec laquelle il a eu deux enfants, il vivait seul. L'un de ses voisins affirme que son comportement avait changé ces derniers jours.

Le parquet de Béziers a indiqué jeudi soir qu'il avait été interpellé peu avant 21 heures dans le secteur des faits et a été placé en garde à vue pour assassinat. Selon les premiers éléments de l'enquête, il connaissait la victime. Une carte bancaire a été volée dans la maison de la victime et a été utilisée pour retirer 1 000 euros. La Direction territoriale de la police judiciaire de Montpellier est chargée de l'enquête, sous l'autorité du parquet de Béziers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.