Cet article date de plus de six ans.

Félin en Seine-et-Marne : les recherches suspendues

En Seine-et-Marne, on ne cherche plus un tigre mais ce qui pourrait être un chat sauvage. Les experts ont analysé les traces et cette fois ils en sont certains, le félin ne pèse plus 70 mais une vingtaine de kilos seulement. Bref, le fauve n’en est plus un et ne nécessite plus de maintenir l’impressionnant dispositif de sécurité qui avait été déployé ces dernières 48 heures.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les analyses des empreintes laissées par le félin montrent qu'il ne s'agit pas d'un tigre © Maxppp)

Frédéric Mac Kain,  sous-préfet de Seine-et-Marne Torcy, se veut rassurant vendredi soir. Même si les battues entreprises pour détecter le félin qui rode depuis jeudi aux alentours de Montevrain et de Ferrières-en-Brie n’ont pas encore permis de localiser l’animal, il a été établi qu’ "il ne s’agit pas d’un tigre", comme évoqué dans un premier temps, "mais d’un félin de taille respectable ", a-t-il indiqué sur France info. "La dangerosité de l’animal peut en conséquence être réévaluée à la baisse ", poursuit-il.

Les recherches suspendues mais la vigilance toujours de rigueur

Le principe de précaution demeure toutefois. Il faut "être vigilant et appeler les services de secours et de police à la première alerte et s’abstenir de venir ce week-end dans la forêt de Ferrières à pieds ", explique Frédéric Mac Kain. Un dispositif de sécurité a été maintenu dans le secteur où le félin a été vu. "Des policiers et gendarmes sont toujours sur zone. Les écoles du périmètre font notamment l'objet d'une surveillance ", indique-t-on de source préfectorale. Mais le dispositif de recherche a été suspendu. "Il n'y a plus de battues " a indiqué la préfecture. Des moyens restent toutefois "mobilisables" en cas de nouvelle alerte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.