Explosion meurtrière à Paris : des hommages rendus par tous les pompiers de France

Dimanche 13 janvier au matin, tous les sapeurs-pompiers de France ont rendu un hommage vibrant à leurs deux confrères décédés Simon Cartannaz et Nathanaël Josselin, 28 et 27 ans. Des civils aussi sont venus se recueillir devant les casernes.

FRANCE 2

Dimanche 13 janvier au matin à la caserne de La Ciotat (Bouches-du-Rhône), c'est un rassemblement chargé d'émotion. Samedi 12 janvier à Paris, deux sapeurs-pompiers ont perdu la vie en intervention. Les gradés rappellent les règles de prudences, sans cesse, mais le danger et l'imprévu, les pompiers y sont confrontés au quotidien. Il faut rester concentré malgré les drames. Ce pompier volontaire a 28 ans, l'âge d'une des victimes à Paris. "Je suis obligé de m'imaginer à leur place de par leur âge. Pour autant, on ne peut pas se focaliser là-dessus, sinon on perd en efficacité. Ça renforce nos liens entre pompiers de penser à ces drames", explique Pierre Naert.

4,5 millions d'interventions effectuées chaque année par les pompiers

L'engagement du pompier au péril de sa vie, c'est parfois pour les proches que c'est le plus difficile à accepter. "Quand je suis rentré chez les pompiers à 18 ans, ma maman peuchère, elle s'inquiétait un peu", explique l'adjudant-chef Cyrille Néri, sapeur-pompier. À La Ciotat comme dans toutes les casernes, un monument est dédié aux pompiers morts en interventions, pour ne jamais oublier. En France chaque année, les pompiers effectuent 4,5 millions d'interventions, une toutes les 7 secondes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les pompiers, exténués, après leur intervention pour éteindre l\'incendie, rue de Trévise, à Paris.
Les pompiers, exténués, après leur intervention pour éteindre l'incendie, rue de Trévise, à Paris. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)