Explosion d'un immeuble à Paris : "Les pompiers sont vraiment les héros des temps modernes"

Frédéric Tellier, réalisateur du film "Sauver ou périr", a rendu hommage aux pompiers, endeuillés par la mort de deux d'entre eux dans l'explosion d'un immeuble à Paris.

Les pompiers, exténués, après leur intervention pour éteindre l\'incendie, rue de Trévise, à Paris.
Les pompiers, exténués, après leur intervention pour éteindre l'incendie, rue de Trévise, à Paris. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

"C'est avec beaucoup de tristesse, d'émotion et d'admiration que j'ai appris cette nouvelle. Je trouve que les pompiers sont vraiment les héros des temps modernes, car ce sont les seuls qui sont absolument dévoués aux autres", a réagi samedi 11 janvier, sur franceinfo, le réalisateur Frédéric Tellier, à propos de la mort de deux sapeurs-pompiers, de 27 et 28 ans, dans l'explosion d'un immeuble du 9e arrondissement de Paris.

Frédéric Tellier a réalisé le film Sauver ou périr, sorti le 28 novembre 2018, avec l'acteur Pierre Niney dans le rôle principal, et qui raconte l'histoire d'un sapeur-pompier de Paris grièvement blessé en intervention.

C'est un métier qui pousse à l'admiration, au péril de leurs vies, ils sauvent les nôtres.Frédéric Tellier à franceinfo

"Mon premier réflexe a été d'appeler le général de la brigade pour lui témoigner ma solidarité. Je n'oublierai jamais, par exemple, le code d'honneur des pompiers, que j'ai découvert en préparant le film, et qui se termine par : "J'accepte les devoirs, les exigences du métier de sapeurs-pompiers". Ça force à l'admiration, et effectivement j'ai voulu faire un film qui rende hommage aux pompiers", a raconté Frédéric Tellier.

"C'est tellement important, à notre époque, cette valeur d'empathie, d'aide aux victimes. On ne peut qu'être touché ce soir, en plus par la jeunesse de ces sapeurs-pompiers. La moyenne d'âge des sapeurs-pompiers à Paris est de 20 ans. Ça nous a beaucoup marqué, Pierre Niney et moi en préparant le film, cette espèce d'équilibre entre leur très jeune âge et leur très grande maturité, la considération qu'ils ont du fait que la vie est précieuse et qu'il faut la protéger à tout prix," a-t-il poursuivi.