Explosion à Paris : "Rien ne permet de dire qu'il y aurait eu un défaut dans notre réseau collectif de gaz" assure Ian Brossat

L'adjoint au maire de Paris en charge du logement a réagi à l'explosion d'un immeuble dans le 9e arrondissement.

Après l'explosion d'un immeuble dans le 9 arrondissement de Paris, qui a fait 4 morts, samedi 12 janvier, Ian Brossat (PCF) a tenu à réagir à la polémique lancée par le conseiller de Paris, Alexandre Vesperini, qui déclarait que "l'état du réseau gazier posait un problème meurtrier" dans la capitale. "Rien ne permet de dire qu'il y aurait eu un défaut dans notre réseau collectif de gaz qui serait à l'origine de l'événement qui s'est produit", a assuré l'adjoint au maire de Paris en charge du logement, dimanche 13 janvier, sur franceinfo. 

Lancer une telle polémique dans un moment comme celui-là, c'est assez indigne.

Ian Brossat

sur franceinfo

Ian Brossat estime que "de temps en temps, la politique politicienne pourrait peut-être disparaître un peu et qu'on évite ainsi de lancer des polémiques en permanence, surtout qu'en l'occurrence, ça ne me paraît pas légitime."

L'élu a par ailleurs pris "l'engagement très simple et très clair : tous ceux qui auront besoin d'un hébergement auront un hébergement le temps qu'il faudra. Nous les hébergerons même si cela doit durer des semaines, c'est le moins qu'on puisse faire dans une situation aussi dramatique."

Des pompiers interviennent sur les lieux de l\'explosion qui a secoué la rue de Trévise à Paris, samedi 12 janvier 2019.
Des pompiers interviennent sur les lieux de l'explosion qui a secoué la rue de Trévise à Paris, samedi 12 janvier 2019. (THOMAS SAMSON / AFP)