Explosion d'un colis piégé à Lyon : "J’ai entendu une énorme détonation"

Un colis piégé a explosé rue Victor-Hugo, dans le centre-ville de Lyon, vendredi après-midi. 

Les équipes de secours près du lieu de l\'explosion à Lyon, le 24 mai. 
Les équipes de secours près du lieu de l'explosion à Lyon, le 24 mai.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Au moins huit personnes ont été blessées vendredi 24 mai à Lyon dans le Rhône rue Victor-Hugo, après l'explosion d'un colis piégé contenant des vis et des boulons, selon les informations de franceinfo.

>>> Explosion à Lyon : Emmanuel Macron évoque une "attaque". Suivez notre direct 

"J’ai entendu une énorme détonation, une grosse explosion effectivement. Et ensuite j’ai vu des gens courir dans la rue sous le coup de la peur", a réagi sur franceinfo Alexis, témoin de la scène à Lyon. "Cela a été très rapide, la police est arrivée quelques minutes après pour sécuriser le périmètre mais j’en sais pas plus. Tout le secteur est bouclé par la police et les pompiers", raconte-t-il à franceinfo. 

Le bruit était "assez impressionnant" a témoigné sur franceinfo Thomas, un commerçant de la rue Victor-Hugo qui était dans sa boutique au moment de l'explosion. "On est immédiatement sorti pour voir ce qui se passait mais sans imaginer la thèse du colis qui explose", raconte-t-il après s'être barricadé dans son magasin de disques. "On n'a pas eu de mouvement de panique tout de suite".

Il y a des vis devant notre boutique alors qu'on est à 20 mètres de l'endroit de l'explosionThomasà franceinfo

"Les rues sont désertes, il y a les policiers qui sont venus prendre des mesures, voir les répercussions des débris", explique ce commerçant. Selon lui, "il y a une unité de déminage sur les lieux". Les policiers ont demandé à ses clients "de rester cloîtré" dans son magasin.

Jean-Philippe est gérant d'une pharmacie près du lieu de l'explosion. "On a vu arriver cinq ou six personnes à la pharmacie avec des blessures légères, il y avait un ou deux impacts par blessé" précise-t-il à franceinfo. "Concernant les blessures, c’étaient des petits impacts sur les membres inférieurs, causés par des petites vis de 1 cm de long et des petites billes de 2 millimètres de diamètre", raconte le pharmacien. 

Les gens courraient, se bousculaient, c’était la paniqueJean-Pierreà franceinfo

Jean-Pierre, témoin de la scène, travaille au-dessus de la boulangerie La Brioche Dorée : "On a vu une dizaine de personnes blessées, notamment par des éclats de vitre. Maintenant la situation est calme, il n’y a plus de blessés sur place, la rue est bloquée par les forces de l’ordre".