Explosion à Lyon : le principal suspect présenté à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen

Quatre jours après son placement en garde à vue, il a été déféré, vendredi 31 mai, au parquet de Paris.

La police intervient pour une perquisition chez le suspect de l\'attaque à l\'explosif de Lyon, le 27 mai 2019, à Oullins, dans la banlieue lyonnaise.
La police intervient pour une perquisition chez le suspect de l'attaque à l'explosif de Lyon, le 27 mai 2019, à Oullins, dans la banlieue lyonnaise. (NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO / AFP)

Après quatre jours de garde à vue, l'heure de la mise en examen. Le principal suspect de l'attaque au colis piégé de Lyon a été déféré au parquet de Paris, vendredi 31 mai, selon le procureur de la République de Paris. L'homme de 24 ans doit être présenté à un juge d'instruction, dans le cadre d'une information judiciaire pour "tentative d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste", "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et "fabrication, détention et transport d’explosif en relation avec une entreprise terroriste".

Le parquet, qui va requérir son placement en détention provisoire, confirme que le suspect a "reconnu avoir déposé devant la boulangerie l’engin explosif, qu’il avait préalablement confectionné". L'Algérien, en situation irrégulière mais jusque-là inconnu des services de police, a également "indiqué avoir prêté allégeance en son for intérieur" au groupe Etat islamique.

La garde à vue des parents et du frère du suspect avaient été levées, jeudi, "en l'absence d'élément les mettant en cause à ce stade", précise le parquet. L'attaque a fait 14 blessés, "qui présentent des incapacités comprises entre 1 et 30 jours".