Colis piégé à Lyon : quatre personnes placées en garde à vue

L'attaque, survenue vendredi soir à proximité de la place Bellecour, a fait 13 blessés et n'a pas été revendiquée.

Les forces de l\'ordre interviennent sur les lieux de l\'explosion d\'un colis piégé à Lyon, le 24 mai 2019.
Les forces de l'ordre interviennent sur les lieux de l'explosion d'un colis piégé à Lyon, le 24 mai 2019. (NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO / AFP)

Quatre personnes ont été interpellées, lundi 27 mai, dans le cadre de l'enquête sur l'explosion d'un colis piégé qui a fait 13 blessés légers vendredi à Lyon. Le principal suspect, un étudiant en informatique âgé de 24 ans, de nationalité algérienne, a été arrêté alors qu'il descendait d'un bus, dans le 7e arrondissement de Lyon, à l'issue d'une filature. Les enquêteurs ne l'ont pas arrêté à son domicile, "au cas où il y ait du TATP dans son appartement", selon une source proche du dossier. Le principal suspect est décrit comme "peu coopératif" depuis le début de sa garde à vue par une source proche du dossier.

La section antiterroriste a été saisie

Une perquisition est en cours lundi après-midi à son logement, à Oullins, dans la banlieue de Lyon. Par ailleurs, trois autres personnes sont placées en garde à vue ce lundi. Il s'agit de la mère, du père et d'un frère du jeune homme, a appris franceinfo de source proche du dossier. Sa sœur est entendue en audition libre.

L'attaque, survenue vendredi soir à proximité de la place Bellecour, a fait 13 blessés. Elle n'a pas été revendiquée. La section antiterroriste du parquet de Paris a aussitôt été saisie et une enquête ouverte dès vendredi pour "tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle".