Rédoine Faïd : un procès s'ouvre en appel

C'est l'un des criminels français les plus connus. Le procès en appel de Rédoine Faïd s'ouvre jeudi 27 février à Saint-Omer (Pas-de-Calais).

FRANCE 3

Son évasion, le 1er juillet 2018, avait fait les gros titres. Un hélicoptère qui le récupère depuis sa prison, le tout filmé par des détenus. D'autant que c'était déjà la seconde fois que le criminel français Rédoine Faïd réussissait à s'évader. Déjà en 2013, le braqueur le plus connu de l'Hexagone avait marqué les Hauts-de-France en trouvant un moyen de s'enfuir de la prison de Lille-Sequedin, dans le Nord. Deux événements qui font de lui un détenu à haut risque, alors que s'ouvre jeudi 27 février son procès à Saint-Omer (Pas-de-Calais).

Un braquage en 2011

Pour renforcer la sécurité du tribunal, 250 000 euros ont été investis. Il est jugé en appel pour une affaire datant de 2011. Sur une route nationale, dans le Pas-de-Calais, entre Lens et Arras, un fourgon blindé est pris au piège par plusieurs braqueurs. Cinq ou six hommes ont installé un faux barrage sur la voie en vue de l'attaque. Un braquage particulièrement violent pendant lequel 2 millions d'euros sont dérobés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Redoine Faïd lors de son procès aux Assises de Paris, le 27 février 2018.
Redoine Faïd lors de son procès aux Assises de Paris, le 27 février 2018. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)